Une vue du butin saisi à Ntoum.
Publicité

L’arrestation récente  dans la commune de Ntoum d’un trafiquant en provenance de Cocobeach arrêté en possession de deux peaux de panthères montre à suffisance qu’il en faut plus pour dissuader ces braconniers au Gabon.

Selon ce qui a été rapporté par l’Ong Conservation Justice, « il a été arrêté le 8 septembre dernier avec deux peaux de panthère. N’ayant pas de carte d’identité, il serait Equato-guinéen, après s’être fait passé pour un Gabonais puis un Camerounais ».

Il a donc été déferré  à depuis hier à Libreville et sera jugé pour trafic d’une espèce intégralement protégée et défaut de carte de séjour.

Avec ONG Conservation Justice

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE