Publicité

L’annonce a été faite le 17 novembre dernier alors que s’ouvrait, à l’initiative du roi Mohammed VI, le premier Sommet Africain de l’Action auquel ont pris part de nombreux chefs d’Etat et de gouvernement africains, ainsi que les dirigeants de pays et organisations internationales partenaires du continent. Le prix  sera doté annuellement de la somme de 10 millions de dirhams.

Le président de la COP22, Salaheddine Mezouar a annoncé le 17 novembre à Marrakech la création du « Prix international pour le climat et l’environnement » institué par le roi Mohammed VI et qui sera doté annuellement d’une somme d’un million de dollars, soit un peu plus de 10 millions de dirhams, rapporte la MAP.

Ce prix, destiné à « récompenser une action particulièrement innovante et à fort impact de changement, sera remis lors de la tenue de chaque COP », a indiqué Mezouar, lors d’un événement de haut niveau de la COP22, sous le thème « Accélérer l’action climatique ». Cette initiative royale vise à soutenir la dynamique enclenchée à la COP22, a souligné le président en exercice de la COP.

Le Maroc, à l’initiative du roi Mohammed VI, a organisé, le 16 novembre en marge de la COP22, le premier Sommet africain de l’action. Ce sommet, auquel ont pris part de nombreux chefs d’État et de gouvernement africains, a été couronné par l’adoption d’une Déclaration consacrant une vision commune pour renforcer la résilience du continent face aux effets néfastes du changement climatique et favoriser l’émergence durable africaine.

Avec AGENCES

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE