Publicité

La Direction Générale des Caisses de Stabilisation et de Péréquation (CAISTAB) recrute 1000 jeunes gabonais scolarisés pour venir aider les producteurs de Cacao et de Café gabonais pendant la période des vacances scolaires qui s’étend du 1 er aout au 15 septembre 2016.

 

Selon le communiqué adressé à notre rédaction, les jeunes seront embauchés dans le cadre d’emplois saisonniers et seront affectés prioritairement à des taches d’exécution, de réhabilitations et d’aide à la production au sein des exploitations. Il s’agit plus précisément d’activités de désherbage, de lutte et prévention phytosanitaire, ou de récolte.

Ismaël ONDIAS SOUNA Directeur Général de la Caisse de Stabilisation et de Péréquation a déclaré vouloir «  faire toucher du doigt aux jeunes gabonais les réalités quotidiennes d’une exploitation de Cacao Café, et plus largement celles du retour à la terre ». Cette opération de recrutement des jeunes, constitue une première étape dans le processus de promotion et de revalorisation des métiers du Cacao Café auprès des jeunes gabonais.

« Les jeunes sont au cœur du processus de redynamisation de diversification de l’économie gabonaise, il faut dès à présent les sensibiliser à tous les métiers de la terre » a précisé Monsieur Ismael ONDIAS SOUNA. A la fin de l’année 2015, les filières Café Cacao au Gabon se composaient de 3000 planteurs gabonais pour des superficies exploitées en café de 600 hectares et 2000 hectares de superficies exploitées en Cacao.

 Evoquant les enjeux du secteur Cacao Café  au Gabon, Ismaël ONDIAS SOUNA a rappelé que « la problématique du vieillissement de la population des planteurs est un enjeu central pour les  filières cacao et Café dans notre pays, il est urgent d’aller mobiliser les jeunes pour qu’ils permettent au Gabon de révéler son vrai potentiel».

 Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique de la CAISTAB 2016-2018 qui s’appuie sur les orientations contenues dans le pilier Gabon Vert du Plan stratégique Gabon Émergent.

Publicité

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE