Publicité

L’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) était pour la deuxième fois sur le site de la zone économique spéciale de Nkok. Cette rencontre avait pour objectif d’approfondir les réflexions sur les opportunités de partenariat entre les deux structures, dans le but de stimuler le développement de la Zone Economique à Régime Privilégié (ZERP) de Nkok.

 

 
L’Autorité Administrative de la Zone Economique à Régime Privilégié de NKOK (AAN) a accueilli sur le site de la dites zone, cinq (5) membres de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI). La délégation de l’ONUDI était composée de Lamine DHAOUI, son directeur développement industriel et secteur privé, Khaled KATA R, expert-pays Gabon, Mohamed ABDALLAH, Conseiller technique principal au Programme Régional de Mise en Œuvre (Afrique Centrale), Feki RAFIK, gestionnaire de programme et Ousmane SY, expert de l’organisation. Il s’agit de la deuxième visite de l’ONUDI à la ZERP de Nkok en moins de six (06) mois. Lors de la première visite de l’institution spécialisée des Nations Unies le 26 mars dernier, l’AAN avait procédé à une présentation globale de la zone.

 

A cette occasion, son Administrateur chargé du Développement Industriel, Syaphol SACKDA, a marqué sa satisfaction de voir le projet de la ZERP cadrée avec une vision industrielle claire et de constater qu’elle (ZERP) accueille déjà des sociétés en productions créant des emplois. Parmi des questions abordées au cours de cette première rencontre figuraient, entre autres, le soutien de l’ONUDI à l’AAN dans la promotion des investissements dans la ZERP à travers le vaste réseau dont elle dispose et le développement de compétences dans la statistique industrielle.

_DSC0377

Outre ses questions, les discutions de l’ONUDI ont porté sur le rôle des PME locales dans le développement de la ZERP et le cluster dans l’ameublement, structure en cours de construction dans la zone qui accueillera prochainement des menuisiers locaux pour leurs offrir des espaces dédiés a la fabrication de meubles haut de gamme qui seront vendu sur le marché local et international. L’ONUDI détient une expertise dans le développement des clusters locaux et l’accompagnement des administrations sur ce type de projets. La création des clusters constitue un modèle de développement industriel inclusif qui permet à un plus grand nombre d’opérateurs, notamment les PME/PMI de contribuer au développement des filières.

 

A cette occasion, l’Administrateur Général de la ZERP de Nkok, Sèdji Armel MENSAH a délaré que « pour l’Autorité Administrative, cette nouvelle visite de l’ONUDI à la ZERP de Nkok arrive à point. L’AAN est lancée dans une réflexion qui vise à mettre en place sa stratégie de promotion des investissements et le nombre des sociétés en production s’accroitra significativement dans les trois mois à venir car 14 usines sont en construction. Par ailleurs, l’apport de l’ONUDI serait un atout pour le cluster de l’ameublement qui vise des opérations particulières, à savoir les artisans du bois. A travers ce projet (cluster de l’ameublement), nous comptons valoriser le potentiel local dans la menuiserie en offrant à ces opérateurs un cadre propice à leurs activités avec un soutien technique pour produire des meubles de qualité commercialisable sur les marchés internationaux ».

 

Créée par décret le 18 juillet 2011, l’Autorité Administrative de la Zone Economique de à Régime Privilégié de Nkok (AAN) a pour mission principale de coordonner, superviser et assurer la tutelle opérationnelle du fonctionnement de toutes les administrations et services de l’Etat installés au sein de la ZERP de Nkok. Son rôle est centré sur l’appui aux sociétés installées dans la ZERP de Nkok en les accompagnants, à travers son Guichet Unique dans leur formalités administratives tout en s’assurant du respect des textes en vigueur en République Gabonaise.

 

 

DTV AOUT 2015

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE