Agriculture : d’ici 2025 le Gabon prévoit de produire 50% de sa consommation alimentaire

0

Il y a environ deux ans les autorités lançaient la création des zones agricoles à forte productivité au Gabon dont le but est d’aboutir à un développement agricole. Dans le cadre de sa mise en place 600 parcelles ont déjà été attribuées dans trois provinces du pays. Pour l’Estuaire, il y a Kango et Andem, pour le Moyen Ogooué on a Bifoun-Ebel-Abanga et pour la Ngounié, il Idemba et Mboukou soutient le ministère de l’Agriculture.

 

Selon le confrère du site Lenouveagabon, il s’agit des parcelles sécurisées et cadastrées dont les superficies vont de 1 à 1000 hectares. Les bénéficiaires se recrutent parmi des coopératives agricoles, des exploitants locaux, des PME agricoles et agro-industrielles qui souhaitent développer leurs activités. Les cinq zones agricoles à forte productivité représentent un total de 75 000 hectares de terres disponibles.

Objectif, « encourager et accompagner les investisseurs nationaux et étrangers à devenir des modèles d’entrepreneurs agricoles », expliquent les services du Plan d’accélération de la transformation (PAT) de l’économie gabonaise.

Ce qu’il faut retenir c’est que d’ici 2025, le Gabon projette de produire localement plus de 50 % de la consommation alimentaire du pays. Ce qui lui permettra d’accroître la part de l’agriculture dans le produit intérieur brut du pays. Ce secteur représente actuellement moins de 5 % du PIB.

 

AO/DTV2022

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
32 ⁄ 4 =