Changement climatique : Experts climat et forêts de la CEEAC en  conclave à Libreville

0
Photograhie aérienne représentative du Lac Tchad, (partie est, succession de dunes partiellement ennoyées). La baisse de niveau du lac se manifeste par l'emersion des sommets de dunes pécédemment immergés puis, comme ici, par l'assechement complet de cette cuvette.

Dans un communiqué de presse le Conseil national climat a annoncé la tenue d’une réunion technique que des experts climat et forêts de la CEAC, ce 12 juin 2019 à Libreville. Il s’agit d’une réunion technique préparatoire de la rencontre extraordinaire des ministres de la CEEAC à prévue à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) le 29 juin 2019. Celle-ci est une organisation du Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) en collaboration avec le Gabon, la Coordination du Système des Nations Unies au Gabon et l’initiative pour l’Afrique Centrale (CAFI).

 

Cette rencontre qui se tiendra ce 12 juin 2019 à Libreville a pour objectif de préparer la position commune des pays CEEAC, qui sera adoptée le 29 juin 2019, lors d’une réunion extraordinaire des ministres de la CEEAC en charge de l’Environnement et des Affaires étrangères, et ceci en marge du pré-sommet sur l’action climat prévu du 30 juin au 1er juillet à Abu Dhabi. La position adoptée par l’ensemble des pays de la sous-région lors de cette rencontre d’Abu Dhabi sera présentée lors du Sommet de l’Action sur le climat, qui se tiendra le 23 septembre 2019 à New York, sur invitation du secrétaire général des Nations Unies.

Le sommet de l’Action sur le climat des chefs d’Etats et de gouvernement qui sera organisée par le secrétaire général des Nations Unies, le 23 septembre se tiendra en marge des travaux de 74ème Assemblée générale à New York. L’intérêt est de mettre d’élever le niveau d’ambitions pour l’atteinte des objectifs de l’accord de Paris et la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN).

Et pour préparer ledit sommet auquel prendront part les chefs d’Etats et de gouvernement, des groupes de travail ont été constitués pour identifier les messages qui seront portés à l’agenda. L’un de ces messages porte sur les « Solutions fondées sur la nature » traduit de l’anglais « nature-based solutions », dont la forêt. Une coalition de pays est en charge de l’organisation de chaque groupe de travail. La coalition sur les « Solutions fondées sur la nature » est présidée par la Chine et la Nouvelle Zélande, et constituée du Costa Rica, de la Norvège, de Tadjikistan, des Iles Fiji et du Portugal.

La participation du Gabon s’explique dans l’élaboration de cette proposition commune des pays de la CEEAC par sa participation à l’appel à manifestation d’intérêt qui avait été lancé pour que des premières propositions émergent avant le 6 mai 2019 dernier. C’est dans ce contexte qu’une soumission sur les Forêts d’Afrique Centrale avait été envoyée à la fois par le gouvernement gabonais sa qualité de président de la CEEAC mais aussi par le secrétaire général de l’Initiative pour les Forêts de l’Afrique Centrale (CAFI). Une soumission sélectionnée par la suite par le groupe de travail de la coalition présidée par la Chine et la Nouvelle Zélande, « comme figurant parmi les cinq meilleures propositions à même de démontrer un potentiel de mobilisation et d’impact le plus élevé », précise le communiqué de presse.

Ces travaux qui se dérouleront en plénière, verront la participation des experts des ministères en charge des Forêts et du Climat des Etats membres de la CEEAC, le secrétaire général de la CEEAC, des organisations sous régionales, de la société civile, d secteur privé de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) et des partenaires techniques de financiers.

Trois points seront au centre de cette réunion technique de Libreville. Il sera notamment question de valider le projet de la position commune des Etats membres de la CEEAC ; discuter de l’agenda de la réunion extraordinaire des ministres de la CEEAC et examiner les documents techniques relatifs à la mise en œuvre de la feuille de route 2019-2020 et aux mécanismes de suivi et d’évaluation.

 

GM/DTV 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 26 =