Coaching scolaire : “j’aime tout ce qui gravite autour de l’éducation”  

0

Depuis quelques années, il se pratique au Gabon nouveau métier, celui de coach. De ce métier, on note des variantes: coach sportif; coach de vie et à côté il y a celui de coach scolaire. Il faut dire que celui-ci est très peu connu du grand public. Durabletv.com a eu l’occasion de s’entretenir avec une jeune femme, Alvine Sela entrepreneur exerçant dans ce secteur. 

 

Durable TV : Coach est-ce que vous pouvez présenter à nos lecteurs. Qui est le coach Alvine ? 

Coach Alvine : Alvine Sela est une jeune femme entrepreneur gabonaise passionnée de l’éducation.

DTV: Aujourd’hui, vous êtes coach scolaire. Qu’est-ce qu’un coach scolaire, quelle en est la particularité ? 

Coach Alvine : Être coach scolaire, c’est être un professionnel qui guide et accompagne tout élève dans le besoin à définir et réaliser son projet d’étude. La particularité du coaching scolaire réside dans son utilité multidimensionnelle. Le coaching scolaire sert à améliorer le regard que l’enfant porte sur ses études, à apprendre à étudier, organiser son travail et l’aider à s’orienter.

Le coach Alvine Sela en pleine séance de coaching avec une élève de l’établissement le Guide de nos enfants.

Les trois composants du coaching : 

Accompagner

L’élève n’est plus seul dans son cheminement vers la réussite. Il est accompagné pour mieux apprendre à apprendre, à mettre des stratégies et des méthodes d’études propre au coaché.

Mobiliser les ressources intérieures. Le coach va solliciter des réflexions par un ensemble de questions qui vont pousser l’élève à comprendre et valoriser son potentiel car l’élève souvent ignore qu’il est capable de beaucoup de choses. Tout élève peut devenir très brillant si on personnalise son traitement.

Se fixer des objectifs à atteindre 

Le coaching est une manière d’avancer sur un chemin qui mène quelque part donc il faut définir le cap. Le projet scolaire doit être smart. Un élève qui sait comment, pourquoi, quand définir ses objectifs est que celui qui ignore tout qui vient à l’école comme un touriste sans plan.

Le coaching et le développement personnel 

L’élève doit apprendre et réussir sans ignorer qu’il doit apprendre à se connaitre et améliorer sa personnalité au besoin. Travailler avec l’apprenant sur sa confiance en soi, son estime de soi, sa personnalité, son rapport à l’échec, sa perception des choses, sa motivation , son rapport aux autres pour favoriser son épanouissement à l’école.

DTV : Qu’est-ce qui vous à vous lancer dans ce métier qui est tout fait nouveau ? 

Coach Alvine : Ce qui m’a poussé à lancer dans ce métier déjà le fait que j’aime tout ce qui gravite autour de l’éducation. J’aime aider un apprenant qui ne comprend rien à devenir un AS et Confiant. Mon envie de voir tous les élèves réussir me motive à faire ce métier fantastique à la base.

DTV : Peut-on que vous vivez réellement de métier ? 

Coach Alvine : Tout travail procure l’abondance à dit le roi Salomon. Le coaching scolaire est une activité génératrice de revenus. Tout début n’est pas facile mais avec la volonté, la stratégie et la persévérance on finit par manger les fruits.

DTV : Que pourriez-vous dire ou conseiller à d’autres qui auraient sûrement l’idée de faire comme vous, mais ne sont pas assez courageux pour se lancer ?

Coach Alvine : A tout ceux et celles qui aimeraient se lancer dans l’activité de coach scolaire n’attend pas d’être courageux !! Le courage sera avec vous dans l’action. Sortez de votre zone de confort et prennez le vent. La vie est faite d’expérience.

DTV : Quel regard portez-vous sur l’univers du coaching au Gabon. Et, a-t-il un avenir ? 

Coach Alvine : Bien qu’il émerge petit à petit dans notre pays le Gabon il faut le savoir le coaching scolaire a un bel avenir. Le monde de l’éducation connait une grosse crise pour ma part le coaching scolaire est la réponse. La fragilité du système éducatif et des familles concourent à faire éclore cette nouvelle façon d’apprendre. Le coaching scolaire est un appui nécessaire dans ces temps pour tout élève dans le besoin.

 

Propos recueillis par GM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =