Comment le changement climatique va augmenter le prix de la bière

0
Publicité de la bière Regab produite par la SOBRAGA au Gabon.

La recrudescence de vagues de chaleur et de sécheresses générée par le changement climatique devrait faire plonger la production d’orge, et avec elle, celle de bière.

 

La nouvelle ne devrait pas réjouir les amateurs de bière. Après le chocolat, qui pourrait disparaître avant 2050, c’est la boisson alcoolisée la plus populaire au monde qui va subir de plein fouet les conséquences du changement climatique.

En cause : la recrudescence des vagues de chaleur et de sécheresse, qui devrait faire régulièrement baisser la production d’orge et donc, celle de la bière. C’est en tout cas ce que rapporte une étude publiée lundi 15 octobre dans Nature Plants.

“Une baisse de la production mondiale d’orge, c’est une baisse encore plus grande de la production d’orge consacrée à la bière“, explique Dabo Guan, professeur en économie du changement climatique à l’université d’East Anglia (Grande-Bretagne), relevant que “les cultures de haute qualité sont encore plus sensibles”.

Et c’est bien l’orge de meilleure qualité (qui représente seulement 20% de la production mondiale de cette céréale) qui est utilisée pour la bière. Si le réchauffement climatique continue de s’opérer à cette vitesse, la production de bière va chuter de 16%, prévoient les auteurs de l’étude. Soit l’équivalent de ce qui est bu en un an aujourd’hui aux États-Unis.

 

Avec RTL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 − 2 =