Concours d’art plastique : la seconde édition élargie aux élèves du secondaire

0

Du 25 au 26 avril en coures l’association Identité et Restauration Culturelles (IRC) dont le but est de promouvoir la culture gabonaise sous toutes ses formes ainsi que la conservation des valeurs traditionnelles du terroir a organisé la seconde édition de son concours d’art plastique. Contrairement à l’année dernière où le concours ne comptait que les candidats de 5è année primaire, cette année le concours a été ouvert à ceux des lycées et collèges du niveau 4ème. Et le thème retenu pour cette 2ème édition était : <<Comment vivre avec le coronavirus >>

 

La coordination du concours était par le coordinateur même de l’association, Youssouf Wilfried le président, Marvel Mayombo et son secrétaire général Ndjelassili Jean-Bertrand pour aider à sa bonne marche. Et cette année, elle a enregistré à sa compétition 10 établissements ; 7 établissements primaires et 3 établissements secondaires. Mais seul 9 d’entre eux ont pris part au concours, le primaire ayant enregistré un abandon.

Les élèves de Calazance en plein épreuve sous l’œil avisé d’une des responsables de l’IRC.

Chaque établissement primaire avait droit à 3 competiteurs de 5è année et chaque classe de 4è avait droit 5. Les derniers candidats à prendre part à l’épreuve du concours étaient ceux du lycée catholique Calazance.

Photo de famille entre les organisateurs et les élèves d’un établissement de la place.

Veronila Nze Mi-Ndong du lycée Calazance a dit son plaisir à prendre part à ce concours d’art plastique. Elle a exprimé ce qu’elle pense, montré comment elle vit avec le coronavirus. <<Je trouve que l’initiative est très bien pensée parce que vraiment, il y a des jeunes talents qui se cachent dans les établissements. Et ce genre de concours permettra vraiment à certains de se dévoiler, de dévoiler leurs talents et leurs pensées >> a-t-elle précisé.

Archanges Moupaka lui aussi de Calazance a trouvé le concours très instructif sur le plan mental que physique. <<Que je sois lauréat, déjà ça va m’encourager à continuer. Mais que je ne le sois pas, ça va aussi m’encourager parce que je sais que je pourrai faire de mon mieux. Ça va aussi m’apprendre à corriger mes erreurs à savoir ce que je n’ai pas fait pour être lauréat>> a-t-il assuré.

Pour ce qui est des les résultats, ils seront connus le plus tôt possible. <<Dans les jours qui suivent nous allons organiser la remise des prix. Le lieu et l’heure seront communiqués à tous les établissements qui ont concouru. Et à partir de là nous leur informerons 48h avant les noms des lauréats pour qu’ils soient accompagnés d’un responsable d’établissement et d’un parent>> a fait savoir le président de l’IRC.

L’idée pour l’IRC c’est de permettre à chacun de ces élèves de pratiquer sa passion auprès des professionnels de l’art plastique.<< Ceux de l’année dernière, on a pas poursuivre dans ce que l’on voulait faire pour plusieurs raisons indépendantes de notre volonté. Mais nous avons toujours les contrats des différents élèves de la 1ere édition et de cette année>> a assuré, Aïcha une membre de l’IRC.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =