Covid-19/Gabon: 88 milliards de francs CFA octroyés par le FMI

0

Contenu de l’urgence sanitaire qui règne à travers la planète, le Fonds monétaire international (FMI) a consentis à atténuer les effets de la pandémie du Covid-19 au Gabon en lui octroyant un financement  d’environ 147 millions de dollars, soit 88 milliards. Rappelons que suite  à la crise de 2014, le Gabon avait conclu en juin 2017 un programme avec le FMI qui prend fin dans 2 mois.

 

Le confinement est le moyen par lequel les Etats ont choisi de sauver les vies de leurs populations à travers le monde. Toutefois,  celui-ci ne sera pas sans conséquences sur les économies desdits Etats, précise le FMI. L’institution a activé son mécanisme de financement rapide pour octroyer des financements aux pays africains. Parmi les bénéficiaires, il y a le Gabon.

Le Gabon est un pays dont l’économie dépend largement des cours des matières premières, reçoit une cagnotte de 147 millions de dollars US, soit 88 milliards de francs CFA sans conditions habituelles du FMI.

Selon le  FMI l’IFR offre un concours financier rapide avec un faible niveau d’accès, sans qu’il soit nécessaire de disposer d’un programme à part entière. «Ce soutien peut couvrir un large éventail de besoins urgents, y compris ceux qui sont provoqués par des chocs de prix des produits de base, des catastrophes naturelles, des conflits, des situations post-conflit et des urgences entraînées par la fragilité», explique l’institution financière.

Pour l’économiste gabonais, Ondo Ossa, ce financement ne serait pas assez pour couvrir les besoins du Gabon surtout en cette période, s’appuyant sur des calculs qu’il aurait justement fait par rapport à ce montant du Fonds monétaire international (FMI). Et surtout si cet argent n’est pas affecté aux besoins de la population.

De son côté le ministre de l’Économie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga  a déclaré, «Avec cet appui du FMI, nous concentrerons nos efforts sur les priorités qui incluent la lutte contre la propagation du Covid-19 et l’atténuation des effets du virus sur notre équilibre budgétaire fortement perturbé par la baisse des recettes».

GM/DTV2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 + 4 =