Exploitation forestière: Lee White présente les réussites de la Zone économique spéciale de Nkok à Julius Maada Bio

0

Le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres, Prof. Lee White, a effectué hier une visite à la zone économique spéciale de Nkok au côté de S.E. Julius Maada Bio, le Président de la République de Sierra Leone. Au cours de ce déplacement, les deux personnalités ont visité plusieurs usines de transformation de bois parmi lesquelles Starply et Greenply ainsi que le centre d’exposition de meuble « Gabon Wood hub », un espace dédié à la commercialisation des meubles en bois fabriqués sur place par les entreprises exerçant dans ladite zone.

 

Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre
le Gabon et la Sierra Leone, notamment dans le secteur forêt-bois, a été l’occasion pour notre pays de partager son expérience dans le domaine du développement de l’industrie de transformation locale du bois tel que prôné par Son Excellence Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l’Etat.

« Il était question de présenter le savoir-faire du Gabon dans le domaine de gestion et d’exploitation durable des forêts à travers la transformation du bois au niveau local afin de créer des services écosystémiques mais aussi des emplois pour les populations locales », a déclaré le ministre des Eaux & Forêts, Prof Lee White.

Grâce à l’extension des deux zones économiques spéciales de Libreville (Nkok) et Port Gentil, ainsi que la mise en place de deux zones économiques spéciales supplémentaires à Lambaréné et Franceville, le Gabon ambitionne de se positionner comme leader mondial dans l’exploitation durable et la production du bois, notamment les bois tropicaux. Ce qui se traduirait par l’intégration de l’ensemble des chaînes de valeur que procurent les différents niveaux de transformation du bois et en se positionnant notamment sur les marchés régionaux et internationaux à forte valeur ajoutée.


Pour rappel, le Gabon qui est passé d’une industrie reposant sur l’exportation de matière
première à une industrie qui transforme 100% de son bois en produits finis, est aujourd’hui un modèle de diversification économique. Ainsi, le bois, ressource renouvelable, pourrait dès 2030, se substituer au pétrole dans notre économie.

 

Avec Eaux et Forêts 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
56 ⁄ 28 =