Exploitation illégale des Forêts : Brainforest organise un atelier pour la promotion et le développement d’une observation indépendante efficace des forêts en République gabonaise

0

La protection des forêts devient un impératif dans la sous région d’Afrique centrale, l’exploitation illégale des forêts constitue une véritable épine sous le pied des États dans la mesure où cela limite la capacité des gouvernements et des communautés à protéger durablement les Forêts du monde. La lutte contre l’exploitation forestière illégale induit la réduction de la criminalité forestière passe une application des lois considérablement renforcées. C’est dans ce cadre que l’ONG Brainforest  à côté d’autres organisations de la société civile telles que Muyissi Environnement, Conservation Justice organise à Libreville durant deux jours d’atelier liés à la promotion et le développement d’une observation indépendante efficace des forêts en République Gabonaise du 18 au 20 juillet en cours.

 

Selon l’article 27 alinéa 2 de l’accord sous régional sur le contrôle forestier en Afrique centrale qui dispose que : << Dans l’accompagnement de la mission de surveillance de l’application des législations forestières, les administrations nationales peuvent établir des partenariats avec la société civile ou le secteur privé ou spécialisé dans les domaines forestier et environnemental en vue de les associer aux activités de surveillance ou de contrôle >>.

Ces types activités sont organisées depuis plusieurs années par Brainforest en vue d’accompagner les politiques publiques dans le secteur forestier afin de promouvoir la bonne gouvernance forestière. On retiendra que l’ONG s’appuie sur une approche de suivi des forêts basée sur l’observation indépendante non mandatée des secteurs de la locaux. Ce qui fait partie du consortium mettant en œuvre le projet, << Soutenir la surveillance indépendante des forêts via le portail Open Timber >>

<< Il a pour objectif de mettre à contribution toutes les parties prenantes pour pouvoir mettre en place une observation indépendante (OI)robuste pour pouvoir diminuer voir éradiquer des forêts au Gabon >>, explique l’expert forêt de Brainforest, Elvya Ayitebe Nguema à propos de l’objectif de l’atelier. Elle précise par ailleurs que ce projet concerne la sous région, il est mené au Congo par OGF, et au Cameroun par FLAG dont les représentants prennent part à l’atelier aux côtés d’autres partenaires tels que le Ministère des Forêts et même ceux veux du secteur privé.

Il est éclairement établit par toutes les parties prenantes que ce n’est pas seulement avec cet atelier que les Forêts seront mieux protégées au Gabon. Cependant, cela reste une contribution louable,<< Je pense qu’à la fin de cet atelier, beaucoup de personnes partirons satisfaites parce que déjà, il y a certaines ONGs qui pratiquaient l’observation indépendante mais qui n’avaient pas la bonne méthode. Aujourd’hui, ils ont fait le témoignage qu’ils vont remettre en question toutes les pratiques qu’ils utilisaient pour mener à bien l’observation indépendante >>, souligne, Elvya Ayitebe Nguema.

Au terme de cet atelier de deux jours l’ensemble des données recueillies seront centralisées vers une plate-forme sous régionale dédiée où, elles peuvent être consultées en tant voulu. Et rappelons que cette action d’observation indépendante est conduite au Gabon par l’ONG Brainforest.

 

GM/DTV2022 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 × 5 =