Faune/Gabon : « Saviez-vous que le Gabon dispose de trois des quatre espèces de pangolins en Afrique ? »

0

Une étude, publiée dans la revue scientifique internationale de renom « Nature », dans son édition du 26 mars 2020, révèle que les chauves-souris et les pangolins sont porteurs des coronavirus liés au SRAS-CoV-2 responsable aujourd’hui de l’épidémie de Covid-19.

 

Les résultats indiquent que ledit virus est issu d’une recombinaison entre deux virus différents, l’un proche de la chauve-souris et l’autre plus proche du pangolin ; et suggère que leur vente sur les marchés d’animaux sauvages devrait être strictement interdite, afin de minimiser le risque de transmission future des virus aux humains.

Au regard de ce qui précède, le ministre des Eaux et Forêts, Prof. Lee White a décidé par arrêté du 31 mars 2020 d’interdire la chasse, la capture, la détention, la commercialisation, le transport et la consommation des pangolins et chauves-souris sur toute l’étendue du territoire national.

Pour le ministre Lee White : « Cette décision est conforme aux instructions du Président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimba, de prendre toutes les mesures nécessaires pour freiner la propagation du coronavirus au Gabon ».

Le Gabon dispose en son sein du pangolin géant, le pangolin à longue queue et le pangolin à ventre blanc. Il y a quelques années, le pangolin géant, animal menacé d’extinction, ne pouvait faire l’objet de transport, de détention et de commercialisation mais pouvait être capturé pour des nécessités de recherche.

Aujourd’hui, toutes les espèces de pangolins et de chauve-souris qui pour ces dernières ne disposaient d’aucune régulation sont protégées par la loi et ne peuvent être capturées, détenues, commercialisées, transportées et consommées au Gabon car elles seraient à l’origine de la transmission du Covid-19.

GM/DTV2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 × 22 =