Finale internationale MT180 : le Suisse Yohann Thanaisie remporte la 7ème édition

0

Le Studio 104 de la Maison de la Radio et de la Musique à Paris (France) a accueilli récemment la 7ème édition de la finale internationale du concours “Ma thèse en 180 secondes” (MT180) organisée cette année par le CNRS et la Conférence des présidents d’université (CPU). Un challenge pour les 24 doctorantes finalistes, venues de 24 pays, qui ont présenté leurs travaux de recherche en 3 minutes face à un jury international et à un public en présentiel mais aussi à distance. Objectif visé expliquer en 3 minutes leur sujet de manière simple et ludique à l’aide d’une diapositive.

 

 

C’est au terme de plusieurs mois de finales nationales auxquelles des milliers de doctorantes à travers le monde ont participé, ils étaient 24 venus du monde francophone sur la scène de la Maison de la radio pour démontrer leur talent d’orateur lors de cette finale internationale. Les 24 pays étaient : Belgique, Bénin, Bulgarie, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Consortium Europe centrale (Pologne, Autriche, Hongrie, Slovaquie), Egypte, France, Gabon, Haïti, île Maurice, Irlande, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Moldavie, Québec, République Démocratique du Congo, Roumanie, Sénégal, Suisse et Tunisie.

Le jury de la finale internationale, composé pour cette 7ème édition des personnalités suivantes   Michèle Boisvert, déléguée générale du Québec en France et déléguée générale du Québec à Paris ; Rajaâ Cherkaoui, professeure de l’Enseignement supérieur, présidente du Comité d’organisation national, Université Mohammed V de Rabat ; Françoise Combes, astrophysicienne au Laboratoire d’études du rayonnement et de la matière en astrophysique et atmosphères (Observatoire de Paris-PSL/CNRS/Sorbonne Université/CY Cergy Paris Université), professeure au Collège de France et médaille d’or 2020 du CNRS ;  Natacha Delrez, vétérinaire, doctorante au laboratoire d’immunologie et vaccinologie du Pr. Vanderplasschen de l’Université de Liège et gagnante 2019 MT180 internationale ;  François Gremaud, auteur, comédien et metteur en scène, 2b Company de Lausanne ;  Françoise Joly, directrice de l’information de TV5 Monde ;  Annick Suzor-Weiner, professeure émérite à l’Université Paris-Saclay, chargée de mission à l’Agence Universitaire de la francophonie attribué trois prix à l’issue de cette finale :

Le 1er Prix a été remis à Yohann Thenaisie, de l’Université de Lausanne en Suisse. Il a présenté son sujet de thèse « Implémentation d’un protocole de stimulation cérébrale profonde adaptatif ciblant les troubles de la marche dans la maladie de Parkinson » ;

Aminata Sourang Mbaye Diouf de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) a reçu le 2ème prix pour sa prestation sur « La transmission des entreprises familiales au Sénégal »

Manhougbe Probus A. Farel Kiki de l’Université d’Abomey Calavi (Bénin), s’est vu attribuer le 3ème prix pour sa présentation sur « Capteurs et réseaux intelligents de surveillance en environnement Agricole : Application à la chenille légionnaire d’Automne en Afrique de l’Ouest ».

Les personnes présentes au Studio 104 pour la finale, ainsi que les internautes, ont voté pour leur candidat favori afin d’attribuer le prix du public qui a été décerné à Prince Makay Bamba de l’Université de Kinshasa (République démocratique du Congo) pour sa présentation sur le sujet « Décryptage des Troubles du développement en Afrique Centrale »

L’AUF est partenaire de ce grand concours depuis 2015. Ses implantations localisées sur tous les continents lui permettent en effet de faire la promotion du concours et de co-organiser les finales nationales dans de nombreux pays. En 2021, elle a co-organisé les finales nationales dans 27 pays, dont 9 nouveaux pays, non encore éligibles à la finale internationale pour cette 1ère participation au concours 15 doctorantes issues de ces pays ont été sélectionnées pour participer à la finale internationale.

 

Avec l’AUF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 + 14 =