Fonds Vert pour le Climat : le Gabon se dote d’un programme pays d’investissements climatiques

0
Emmanuel Issoze Ngondet, Premier ministre recevant le programme pays des mains du ministre en charge de l'Environnement Jacques-Denis Tsanga.@durabletv

C’est au cours de l’atelier de clôture des activités du Fonds Vert pour le Climat au Gabon, le 2 novembre dernier à Libreville que le document intitulé « Programme pays : Cadre de planification des investissement climatiques au Gabon » a été présenté et remis au Chef du gouvernement après plus d’un an d’élaboration avec le secteur public, le privé et la société civile gabonaise.

 

Le Gabon est désormais le Premier pays d’Afrique Centrale à avoir réalisé ce plan d’investissements Climatiques en croire les explications du Conseil National Climat au cours de cet atelier de clôture organisé par le Conseil National Climat (CNC) en collaboration avec la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)  qui a vu la présence de plusieurs experts, et des membres du gouvernement. Ce document se dévoile au bout d’un processus d’élaboration participatif qui a comptabilisé cent (100) réunions et entretiens avec cent vingt-cinq (125) acteurs de tous les secteurs confondus.

Herman Nzoundou Bignoumba,  l’Administrateur Directeur Général de la CDC, a rappelé dans son propos circonstanciel que l’évaluation des capacités administratives et de gestion de son établissement par le Fonds Vert pour le Climat a été positive. Ce qui confère à la CDC aujourd’hui le statut de partenaire de prestation au sein du fonds. La caisse est de ce fait « habilité à recevoir jusqu’à un (1) million de dollars par an afin de gérer les projets d’appui préparatoire. […] Ce  projet a été initié par la signature d’un accord de don entre le Fonds vert pour le climat et la CDC en septembre 2016. La mise en œuvre effective s’est faite en juin 2017 après que la CDC et le CNC, principal bénéficiaire, aient signé une convention de partenariat définissant les modalités d’exécution ».

Cette convention a récemment permis à la CDC d’obtenir la validation de la gestion d’une nouvelle subvention de 924 000 dollars qui a pour but d’améliorer les connaissances techniques et scientifiques sur le changement climatique au Gabon afin de mieux hiérarchiser les besoins en investissement pour l’adaptation de la zone côtière. Dans le même élan, des requêtes sont en cours sur l’efficacité énergétique.

Pour Jacques-Denis Tsanga, le ministre en charge de l’Environnement, « l’adoption de ce programme pays n’est que la première étape qui doit permettre à notre pays de se doter des ressources nécessaires de son NDC. […] Notre pays dispose désormais d’un cadre d’investissements climatiques qui vient renforcer sa politique ambitieuse de lutte contre les effets du changement climatique ».

Le document réalisé à travers l’appui du Fonds vert pour le Climat, le mécanisme financier de la Convention cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) sommaire sept axes , à savoir : Le développement du Gabon ; Le Gabon face aux changements climatiques ; Le Processus d’élaboration du programme pays ; Les priorités d’investissements en lien avec le climat ; Le cadre d’engagement avec le Fonds vert pour le climat (GCF) ; Budget et Actualisation et suivi-évaluation du programme pays, répartis sur les 112 pages que compte l’ouvrage.

 

DTV 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 24 =