Formation/emploi: le secteur professionnel et technique semblent sur la voie de performance

0

Une délégation ministérielle conduite pas le ministre de l’Enseignement professionnel, Madeleine Berre s’est rendue ce weekend dans les villes de Franceville et à Port-Gentil pour une visite des travaux de construction des centres multisectoriels d’enseignement et de formation professionnelle. Cette visite conduite par le ministre Berre, accompagné des ministres des Travaux publics, Bounda Balonzi,le ministre de l’Efixation nationale Daouda Mouguiama et le ministre délégué de l’Enseignement professionnel, Auberge Sylvine Ngoma. Objectif se rendre compte de l’avancement des travaux de construction sur les chantiers de ces villes. Tout comme le entre de la Zone économique spéciale de Nkok les teavaux de construction sont réalisés par le groupe AVIC International. Le chantier de Mvengue est achevé et celui de Port-Gentil est réalisé à 70%.

 

 

C’est par la ville de Franceville qu’a commencé la visite des travaux. Le ministres de l’Enseignement professionnel, Madeleine Berre ainsi que ses collègues ont pu se rendre que les travaux menés par le groupe AVIC International sont considérablement avant. Notamment en ce qui concerne le volet construction. Tous les blocs sont disponibles, administratif, pédagogique, logements et sportifs. Au vu de l’avancement des travaux du Centre international multisectoriel d’enseignement supérieur et de la formation professionnelle de Mvengue, Madeleine Berre annoncé le lancement prochain de l’opérationnisation de ce centre qui va accueillir les élèves de niveau CAP, secondaire professionnel, et supérieur. Elle n’a pas manqué de soutenir que le chantier correspond au cahier de charges.

”Je pense que oui,il répond au cahier de charges. Je pense qu’avec le ministre des Travaux publics nous avons évoqué la question de la réception du chantier. Un cabinet de contrôle fera ce travail sous la supervision du ministre de Travaux publics pour s’assurer de ce que ce cahier de charge ait été respecté. Mais, là nous avons devant nous un véritable campus professionnel aux standards internationaux” a précisé le ministre.

Il s’agit pour l’Etat de valoriser les filières techniques et professionnelles afin de répondre aux besoins du marché de l’emploi. De fait des conventions sont en passe d’être signés afin qu’une fois formés, les élèves aillent en stage technique dans les entreprises et quils soient recrutés. Plusieurs filières disponibles, génie électrique et électronique, maintenance automobile, maintenance agricole etc.

Au cours de cette même mission, les membres du gouvernement ont également effectué une visite des travaux de réhabilitation de l’Ecole Nationale de Commerce, du Lycée Technique Jean Fidèle Otando et du Centre de formation professionnelle de Port-Gentil. Construit par le groupe Avic International sous financement de la Eximbank, le Centre de formation et de perfectionnement professionnels de Tchengue est composé de :Avec un taux de réalisation de plus de 70%, le Centre de formation et de perfectionnement professionnels de Tchengue offre des formations dans les domaines ci-après :

Un atelier avec des espaces modulables ; un gymnase de 1 100 m2 ; un terrain de sport composé d’un stade de football standard; un restaurant et un foyer ; des salles de classe et un laboratoire ; des bureaux administratifs ; un réfectoire ; un dortoir pour filles ; un dortoir pour garçons ; un amphithéâtre ; des villas pour le personnel administratif ; des studios alternatifs : dix (10) unités avec salle commune ; une infirmerie ; des équipements de fonctionnement et des équipements pédagogiques spécifiques.

Bien que le chantier de Port-Gentil ne soit pas aussi avancé que celui de Mvengue à dans la province du Haut-Ogooué ”Nous sommes satisfaits. Nous avons échangé avec la société qui s’est engagée à respecter le cahier de charges et le délai de livraison du chantier” a confié le ministre.

 

GM/DTV2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 × 20 =