Forum des forêts tropicales: Lee White veut renforcer la coopération entre la Norvège et le Gabon

0

Le Ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de
l’Environnement chargé du Plan d’Affectation des Terres, Prof. Lee White, accompagné du Secrétaire Permanant du Conseil National Climat, Tanguy Gaouma, a pris part au Forum des forêts tropicales organisé à Oslo du 21 au 22 juin par l’Agence Norvégienne de Coopération au Développement (Norad) et à travers l’Initiative Internationale pour le Climat et les Forêts (NICFI).

 

Ce forum de haut niveau qui a réuni des décideurs politiques, des experts de la société civile et des représentants d’organisations des secteurs privé et public était consacré à intensifier l’action climatique mondiale en vue d’inverser la tendance face à la déforestation et à la dégradation des forêts tropicales.

Pendant deux jours, le ministre en charge des forêts s’est entretenu avec des partenaires internationaux, les décideurs politiques et des bailleurs de fonds sur la question de préservation des forêts tropicales dont la survie est essentielle pour le bien-être de l’humanité. En effet, la perte des écosystèmes fournis par nos forêts tropicales aurait des conséquences inimaginables
provoquant des centaines de millions de réfugiés climatiques, avec un effet dévastateur sur la paix et la sécurité en Afrique.

En marge de son séjour en Norvège, le ministre Lee White s’est aussi entretenu avec le ministre du Climat et de l’Environnement, Espen Barth Eide : « Nous avons signé, il y à bientôt quatre ans, un accord de 150 millions de dollars de financement pour encourager le Gabon à améliorer la gestion durable de ses forêts et réduire les émissions de C02. S’était donc l’occasion pour nous de discuter de comment le Gabon et la Norvège peuvent renforcer cet accord et même aller au-delàs », a-déclaré le Ministre Lee White.

Pour rappel, le Gabon est le premier pays d’Afrique à recevoir des paiements pour la préservation de sa forêt à travers un accord de 150 millions de dollars avec la Norvège dans le cadre de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI). En 2021, le Gabon reçoit une rétribution de 17 millions USD récompensant les réductions réalisées par
notre pays en 2016 et 2017, par rapport aux niveaux d’émissions annuels de 2006 à 2015.

 

Avec Eaux et Forêts

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 8 =