Front social : Lee White signe un protocole de “cessez-le-feu ” avec les partenaires sociaux sous la pression du Parlement et du Gouvernement

0

Présenté comme la bête noire du Ministère en charge des Eaux et Forêts par les syndicalistes, Lee White a finalement signé avec les partenaires sociaux de son administration, un protocole d’accord de fin de grève le 4 septembre courant au bout de trois mois de bras de fer. Il s’agit principalement de deux (2) organisations syndicales du Ministère : le Syndicat National des Professionnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF) et le Syndicat National des Gestionnaires des Ressources Naturelles (SYNAGREN). Ce protocole devrait ramener la sévérité dans cette administration qui est en proie, à en croire les syndicats, à plusieurs maux de fonctionnement. Une signature qui intervient le même jour de son interpellation par les députés de l’assemblée nationale à l’occasion de la présentation de la Déclaration de Politique générale du Premier ministre Rose Christiane Ossouka RAPONDA.

« La signature de ce protocole d’accord est intervenu au terme des négociations entre la tutelle et les partenaires sociaux. Cet accord permet de préserver le climat social, de promouvoir le dialogue, et de garantir une meilleure exécution du service public », a déclaré le ministre Prof. Lee White.

Le ministre des Eaux et Forêts, Prof. Lee White, s’est engagé à tout mettre en œuvre pour que les engagements pris au titre de cet accord soient respectés. En contrepartie, les partenaires sociaux se sont engagés à suspendre tout mouvement de grève, de respecter les règles de droit et de déontologie dans l’exercice de leurs activités syndicales tout en privilégiant le dialogue, dans le cadre de la commission permanente du dialogue social mise en place au ministère.

Il est à noter que ces négociations ont aboutis en tout transparence et sans aucune transaction financière entre les parties. Le ministre des Eaux et Forêts tient à rappeler que le Président de la République, Chef de l’Etat conduit actuellement une politique de tolérance zéro face aux pratiques de corruption qui ont un impact néfaste sur les finances publiques.

Le ministre des Eaux & Forêts à réitérer son engagement à poursuivre un dialogue continu avec les syndicats pour examiner l’ensemble de leurs
préoccupations, trouver des solutions adéquates, et améliorer leurs conditions de
travail.

Avec Eaux et Forêts

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 + 1 =