Goût de France: la 5ème édition prône une cuisine responsable et durable

0
Une vue des chefs et des responsables de l'événement.

Pour la cinquième année consécutive « Le plus grand repas du monde » aura lieu sur les 5 continents du 20 au 22 mars en cours. 5000 restaurants participeront, y compris Air France qui servira des plats en vol. Un repas au cours duquel plus 300.000 convives sont attendus. Cet événement culturel se tient  en marge de la journée internationale de la Francophonie.

 

Récemment, Charline Laibe, premier Secrétaire de l’Ambassade de France au Gabon, et les restaurants participants ont entretenu la presse sur cet événement gastronomique. Depuis le lancement de l’événement il y a 5 ans, précisément en 2015, le Gabon n’a pas cessé d’y participer. Il est une nouvelle fois associé aux côté de plusieurs autres pays du monde pour célébrer la gastronomie française, à travers « Goût de France ». Cette année, ce sont plus de 5000 participants à travers le monde, 150 ambassades et plus de 300.000 convives qui sont attendues, y compris les repas dans les airs d’Air France. Au Gabon, les villes de Libreville et Port-Gentil accueilleront le plus grand repas du monde.

Ce grand événement mondial réunit le temps d’un dîner, d’un déjeuner, les chefs du monde entier pour fêter la validité de la cuisine française, et se fédérer autour de valeurs communes que sont le partage dans le respect de la planète et de la santé. « Goût de France » met donc, chaque année à l’honneur la cuisine faite de produis frais, de saison et issus du terroir local. L’édition 2019 aura pour fil rouge le développement durable et la gastronomie responsable.

Une manière de soutenir la Fondation « No More Plastic », qui œuvre pour la protection des océans et la réduction du plastique. Démarche soutenue par la France comme le rappelle, Jean-Yves Le Drian, ministre Affaires étrangères : « parce que la France entend rester aux avant-postes de la mobilisation mondiale en faveur de l’environnement, nous avons souhaité que cette cinquième édition soit également l’occasion de mettre à l’honneur la cuisine responsable : des cuisines du monde inscriront un plat (pour la planète) dans son menu».

Selon les autorités françaises ce menu pour la planète est le prolongement de la COP21 et des états généraux de l’alimentation. Goût de France ou Good France, est non seulement l’événement du rayonnement de la gastronomie française, mais il s’inscrit aussi en 2019 dans démarche plus respectueuse des ressources de la planète, et pour « Une cuisine responsable », à l’heure des dérèglements climatique et écologiques. « Le monde de la gastronomie a un nouveau rôle fondamental à jouer, Ndlr». Un rôle tant sur la santé, l’environnement, de l’économie, de l’énergie, de la culture, de l’éducation que des liens sociaux. Il s’agit de faire en sorte que l’univers de la restauration soit plus que jamais inscrit dans une démarche vertueuse, durable et responsable.

Pour la 5ème édition, Goût de France a choisi de lutter contre la pollution plastique. A l’occasion, aucune paille ne sera utilisée pendant la durée de l’événement en soutien à la Fondation « No More Plastic » que représente Alexandra Cousteau et qui animera une table ronde « Good Impact » le 22 mars à Paris sur les problématiques de la préservation de l’environnement et des ressources, en présence de cuisiniers, de scientifiques et de chefs d’entreprises.

Concernant le Gabon, les gourmands et les gourmets auront droit à un déjeuner de lancement le 20 mars chez « Pélisson », suivi d’un autre à partir du 21 mars au restaurant « Chez Marc’O »,  et à l’IF Café. Tandis qu’en soirée, trois dîners seront offerts aux restaurants « Le Beach Club », « Lokua » et « Le Confidentiel ».

 

GM/DTV 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 12 =