Gouvernance forestière : les différents acteurs du secteur en séance de renforcement de qualité et d’efficacité

0

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme dédié et financé par le bureau des Affaires Étrangères, du Commonwealth et du développement ” Foreign, Commonwealth et Development Office ” (FCDO) du gouvernement du Royaume Uni, Palladium apporte appui à la facilitation des formes de gouvernance forestière au Guyana, Liberia, Ghana, République du Congo, Cameroun et Gabon. À ce titre, au Gabon du 6 au 14 octobre se tiennent des ateliers de formation des parties prenantes sur la route de participation efficace au processus national de délibération, société civile, communauté, PME, secteur privé industriel et administration sont concernés.

 

Le programme, via les unités de facilitation, soutient le processus de réforme de la gouvernance forestière portée par parties prenantes, en contribuant à la la construction de consensus et d’une coalition de praticiens mobilisés pour soutenir le programme de réformes, et ce par l’animation d’une plateforme multipartite nationale de délibération.

L’Unité de Facilitation Gouvernance Forestière pour le Gabon ”, travaille en étroite collaboration avec le Ministère des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan climat et du Plan d’Affectation des Terres, ainsi que les parties prenantes non-étatiques (Société civile, association défense des droits des communautés dépendantes des forêts, secteurs privé tout azimuts, Grands, Moyens et Très Petits, réseaux, et platforms de groupes d’acteurs…) pour l’opérationnalisation d’une plateforme nationale de délibération.

La démarche entreprise vise à répondre à la nécessité d’engagement des parties prenantes dans le processus politiques qui contribuent à façonner les ambitions du Gabon en matière de développement durable. C’est dans cette optique que sera établi ce processus national de délibération, et ce afin d’aider à rationaliser les nombreuses initiatives forestières et à créer des occasions d’échange d’informations permettant aux parties prenantes de contribuer à l’élaboration de politiques forestières bénéficiant à de solides soutiens desdits acteurs.

Concernant le processus de délibération, il permettra spécifiquement de : -fournir un mécanisme  permettant aux parties prenantes d’échanger des informations, d’intégrer, de de participer et de contribuer au processus de politiques nationales et les résultats. -identifier des solutions et de bonnes pratiques pertinentes pour le secteur forestier au Gabon.

Ce que l’on peut retenir de cette initiative, c’est que ces ateliers ont en vue un objectif principal, celui de contribuer comme susmentionné de contribuer à la mise en place et à l’opérationnalisation d’une plateforme nationale de délibération sur les processus de la gouvernance forestière au Gabon à travers le renforcement de la qualité et efficacité des participation des acteurs.

Au terme de ceux-ci trois résultats sont attendus : les enseignements tirés des processus multipartite des autres pays et contextes, ainsi que les approches de conduite des processus de réformes de qualité sont capitalisés par les participants ; les participants ont une meilleure appréciation des enjeux et défis de la participation et représentation efficace garantissant une représentation de qualité dans le processus national de délibération ; les participants ont une meilleure appréhension du cycle de négociation efficace gageure d’un processus de délibération national constructif et réussi.

 

NET stagiaire/DTV2021 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 × 24 =