IDUAI 2020: « L’accès à l’information doit être reconnu comme une norme en matière de développement durable » dixit Audrey Azoulay, DG de l’UNESCO

0
Audrey Azoulay, Directrice générale, UNESCO.

Reconnaissant l’importance de l’accès à l’information, la 74ème Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 28 septembre Journée internationale de l’accès universel à l’information (IDUAI) au niveau des Nations Unies en octobre 2019. Cette journée avait été proclamée par la Conférence générale de l’UNESCO en 2015, après l’adoption de la résolution 38 C/57 déclarant le 28 septembre de chaque année Journée internationale de l’accès universel à l’information (IDUAI). Une journée passée quasiment inaperçue dans les médias Gabonais.

 

IDUAI 2020 se concentrera sur le droit à l’information en temps de crise et sur les avantages d’avoir des garanties constitutionnelles, statutaires et/ou politiques pour l’accès du public à l’information pour sauver des vies, renforcer la confiance et aider à la formulation de politiques durables au travers et au-delà de la crise COVID-19.

L’UNESCO et ses programmes intergouvernementaux – le Programme international pour le développement de la communication et le Programme Information pour tous – offrent une plate-forme et un cadre à toutes les parties prenantes pour participer aux discussions internationales sur les politiques et les lignes directrices dans le domaine de l’accès à l’information.

Les deux programmes favorisent également un environnement positif pour que l’accès à l’information puisse s’épanouir grâce à l’élaboration de projets visant à renforcer la science ouverte, le multilinguisme, les TIC pour les personnes handicapées et marginalisées, et la maîtrise des médias et de l’information.

« L’information est essentielle pour encourager des comportements sains et sauver des vies – les rumeurs et les informations inexactes peuvent être aussi mortelles que les virus. Pour reprendre les mots d’António Guterres, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, « face à cette maladie mortelle, nous devons faire tout notre possible pour mettre un terme à la désinformation mortelle » dixit Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

Avant d’ajouter que « C’est pourquoi nous invitons instamment les gouvernements à adopter des législations sur l’accès à l’information, ainsi qu’à renforcer la mise en œuvre de ces garanties lorsqu’elles existent déjà ». Car, selon elle, « l’accès à l’information doit être reconnu comme une norme en matière de développement durable, et comme une condition préalable pour que les pays respectent, défendent et protègent les droits de l’homme pour tous. Alors que nous reconstruisons nos sociétés et que nous les réadaptons à une ‘’nouvelle normalité’’, le droit à l’information doit être au centre des efforts visant à bâtir un avenir plus éclairé et résilient ».

Pour lancer la Journée internationale 2020 pour l’accès universel à l’information et ses thèmes, l’UNESCO a organisé un panel en ligne de haut niveau, « Accès à l’information : Sauver des vies, renforcer la confiance, apporter de l’espoir !», qui s’est tenu en ligne le 28 Septembre courant à 14h00 (CEST).

 

DO/DTV2020 avec UNESCO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 4 =