IFDD : 30 ans d’assistance au développement francophone et mondial

0
Jean-Pierre Ndoutoum, Directeur de l'IFDD.@durabletv

C’est aujourd’hui que l’espace francophone commémore les trente années d’existence de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont le siège est à Québec.  Depuis 1988, l’IFDD développe la coopération au service de la transition énergétique, de l’environnement et du développement durable.

 

La Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, participe ce 10 juillet 2018 au 30e anniversaire de l’IFDD. Un  colloque  rassemblant  experts  et  personnalités  représentant  les  organisations  de  la  société  civile  permettra  de  faire  le point sur les réalisations de l’Institut, son positionnement et les perspectives pour les 10 prochaines années au regard des nouveaux enjeux et contextes mondiaux du développement durable.

« Ce 30e  anniversaire est un temps fort dans l’histoire de l’IFDD. Il se déroule dans un contexte marqué par une accélération de la mise en œuvre des engagements internationaux en matière de développement durable tel que l’Agenda 2030 et l’Accord de Paris sur le climat. Les États et gouvernements membres de la francophonie reconnaissent l’expertise de l’Institut. C’est la raison pour laquelle ils sollicitent son appui pour les accompagner dans la mise en œuvre de stratégies de développement durable et la réalisation de projets de lutte contre les changements climatiques » souligne Michaelle Jean.

Précédant la 21e session du Conseil d’orientation de l’IFDD et à quelques mois du XVIIe Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de la Francophonie, les 11-12 octobre 2018 à Erevan (Arménie), ce colloque est aussi l’occasion de réunir à Québec, les partenaires de l’IFDD, les opérateurs et réseaux institutionnels de la Francophonie, jeunes et femmes entrepreneurs. « Évoluant au rythme des grands changements mondiaux et s’adaptant aux réalités et aux besoins des populations, notre action se fonde sur quatre modes d’intervention », rappelle le Directeur, Jean-Pierre Ndoutoum. « L’IFDD s’emploie à former les acteurs publics, privés et de la société civile, finance des projets concrets, renforce la communication, la sensibilisation et l’éducation au développement durable, et fédère l’expertise francophone. »

À l’origine dénommé Institut de l’Énergie des Pays ayant en commun l’usage du Français (IEPF), l’IFDD est né en 1988 peu après le IIe Sommet de la Francophonie, tenu à Québec en 1987. Sa création faisait suite aux crises énergétiques mondiales et à la volonté des chefs d’État et de gouvernement des pays francophones de conduire une action concertée visant le développement du secteur de l’énergie dans les pays membres. En 1996, l’Institut inscrit les résolutions du Sommet de la Terre  de Rio-1992 comme fil directeur de son action et devient l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie. Et  en 2013, à la suite de la Conférence de Rio+20, il prend la dénomination Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD).

L’Institut met en œuvre ses programmes en collaboration avec de nombreux partenaires internationaux. Il entretient aussi des partenariats avec plusieurs institutions et entreprises au Québec, en Ontario et ailleurs au Canada. L’Institut est un organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et son siège est à Québec.

 

Avec OIF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 − 9 =