Industrie du bois: le Gabon à Nantes au Carrefour international du bois

0

Le Gabon, par le biais du Ministère des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des terres et à  travers  la Direction général de l’Industrie et du bois et de l’Agence d’Exécution des activités de la filière (AEAFFB) et le concours de la Gabon Special Economic Zone (GSEZ), participe au Carrefour international du bois à Nantes organisé du 1er au 3 juin 2022.

 

Par son concept 100 % bois, ce salon d’affaires est organisé tous les deux ans pour les professionnels, les exposants et les fournisseurs du bois et rassemble plus de 600 exposants et 11 500 visiteurs venus de 85 pays. A noter que le Gabon est le seul pays africain exposant. Rendez-vous incontournable pour les décideurs et principale lieu d’échange et de commercialisation des bois, la participation du Gabon à ce rendez-vous phare du secteur bois a pour objectif de promouvoir les bois gabonais et de positionner d’avantage notre
pays sur les marchés internationaux a forte valeur ajoutée tout en attirant des investisseurs.

« Le Gabon qui vise à se positionner en tant que leader mondial du secteur bois a naturellement sa place dans ce salon de professionnels. Notre pays qui est couvert à 88% de forêt est l’un des pays les plus boisé au monde. Nous avons plus de 400 essences de bois exploitables dont 60 commercialisées et 54 exportées régulièrement. C’est donc l’occasion autant de promouvoir nos essences forestières mais aussi d’attirer plus d’investisseurs notamment dans les zones économiques que nous mettant en place à travers le Gabon. Actuellement, nous avons plus de 200 usines spécialisées dans la 1er ,2ème , et 3ème transformation du bois qui sont installées dans la ZES de Nkok », a déclaré Nina Samake, Directrice générale de l’Industrie et du bois. Créée par le Président de la République, S.E. Ali Bongo Ondimna, sous la forme d’un partenariat public-privé entre l’Etat gabonais (majoritaire actionnaire détenant 38,5% du capital), Arise Integrated Industrial Platforms (IIP), et d’autres investisseurs, la GSZE SA, considérée comme une référence mondiale et compte en son sein un cluster dédié à la transformation du bois. Elle a permis de multiplier par trois le nombre d’emplois et par quatre l’économie du bois. Les zones économique de Lambaréné (zone d’ Ikolo),
Franceville (zone de Mpasa Lebombi) et Port-Gentil (zone de Mandji) sont actuellement en phase d’installation et d’autres sont prévues à Lastourville et à Mayumba.

 

LNNA/STAGIAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 × 1 =