Irrigation localisée : Scoops CGV initiée à la technique de production des produits sur plateaux de germination

0

Dans le cadre  du lancement de sa première saison maraichère (2019-2020), depuis plusieurs semaines, la Société coopérative simplifiée Club Gabon vert (SCOOPS CGV) tient un atelier de formation des producteurs maraîchers sous le thème : « Initiation aux techniques de productions des plants et à l’irrigation localisée ». But est de permettre à cette coopérative d’être plus efficace dans le traitement de leurs cultures, et de leur plantation.

 

Située au quartier Bizango, une banlieue de Libreville,  la Société coopérative simplifiée Club Gabon vert (SCOOPS CGV) est une coopérative de type familiale. Elle a été créée en 2012 d’abord sous forme d’association. Elle a été au fur et à mesure transformée en coopérative.  Cependant, il faut dire que ce n’est qu’en  2017 qu’elle réellement commencé  ses activités. Entre temps, elle  a participé à plusieurs formations  au niveau du centre Mbadja de la première Dame, Sylvia Bongo Ondimba.

L’ensemble des participants à l’atelier sous la serre et leur instructeur avant la mise en plantation.

Le 14 septembre 2019 dernier la Coopérative lançait  la formation de ses membres sous le thème : « Initiation aux techniques de productions des plants et à l’irrigation localisée ».  Sous la supervision du consultant,  Cédric Pambo ingénieure agronome.  Une formation qui a pour but d’augmenter sa production. Trois étapes (process) ont été mis en exergue; phase de pépinière notamment la préparation des semis, ensuite il y a phase de l’entretien  et enfin la phase de mise en plantation.

L’agriculture domestique, qui consiste à planter des semences à domicile pour les consommer, représente pour ces populations regroupées au sein de cette coopérative l’avenir d’où ce choix. Cet atelier de formation a pour objectif de mettre tout en œuvre pour aboutir à une production de qualité.

La mise en plantation sous le goutte à goutte. Une technique qui consiste à poser la plante sous le trou d’un tuyau d’irrigation d’eau.

« Oui, ’est l’avenir. L’agriculture familiale aujourd’hui c’est l’avenir. Vous avez vu tout ce qu’il y a comme scandale en matière d’alimentation de masse. Aujourd’hui, il faut revenir à l’agriculture de familiale pour garantir les produits. Vous avez vu qu’il y a un ensemble de choses qui ont été mis à disposition. Si les gens qui produisent, ne mangent eux-mêmes cela pose problème. Il faut déjà que les gens qui vendent mangent eux-mêmes leurs produits comme ils auront à cœur d’offrir aux autres de la qualité. Vous avez vu qu’il y a quand même des infrastructures sécurisantes ; il y a un abri, une cuve et un puit. C’est pour garantir de l’eau d’irrigation. Vous n’allez pas prendre l’eau des marigots pour nourrir les êtres humains tout en sachant que cette eau est impropre à l’alimentation humaine », s’est exprimé, Cédric Pambo.

Scoops CGV a choisi de travailler avec des graines RZ (RIJK ZWAN), des graines qui sont résistantes aux maladies et du point de vue rendement. Pour l’instant, Scoops CGV est entièrement axée sur la culture du piment, tomate et la laitue. Elle entend aussi s’étendre sur celle du concombre. Deux grandes étapes ont déjà été bouclées, il ne reste plus que la phase de récolte qui aura lieu dans quelques semaines mi-novembre prochain.

GM/DTV2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 − 2 =