JEA: Hommage aux enfants massacrés à Soweto

0

A l’instar des autres pays membres de l’Union Africaine ( UA), le Gabon commémore ce 16 juin 2020, la Journéede de l’enfant Africain. Pour cette édition un hommage a été rendu aux enfants massacrés à Soweto en Afrique du Sud. La raison de ce massacre parce une revendication de leurs droits; notamment le droit à une éducation de qualité.

 

La célébration de ce 30ème anniversaire de commémoration de la Journée de l’enfant Africain s’est tenue sous le thème: “Assurer l’accès à un système judiciaire mieux adapté aux enfants en Afrique “. Un thème qui souligne les efforts à fournir bien qu’il y aient des avancées considérables à ce sujet.

Selon le ministre en charge des salariés nationales Prisca Nlend Koho, sous les très hautes instructions du président de la République, Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, le gouvernement dirigé par le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale est bien en phase avec les différentes résolutions de l’UA portant sur la protection des enfants.

<<En effet, on note la mise en place il y a quelques années de la juridiction des mineurs dont l’objectif correspond au thème retenu pour la présente célébration.>>, précise le ministre, Prisca Nlend Koho peut-on lire une publication faite sur Facebook.

Dans le même ordre d’idées, et dans le but de créer un environnement protecteur pour tous les enfants vivants sur son sol, le président de la République, dans son souci permanent d’améliorer le cadre normatif en matière de protection de l’enfance dans notre pays, a par le Décret n°0018/PR du 08 février 2019 promulgué la loi organique n°003/2018 portant code de l’Enfant en République Gabonaise.

<<Cette dynamique doit être poursuivie par une vulgarisation de cet instrument. Bonne fête à tous les enfants du Gabon, et à tous les enfants d’Afrique !>>, a-t-elle souhaité.

GM/DTV2020 avec avec le ministre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 12 =