JMLP: le paludisme première cause de consultation et d’hospitalisation au Gabon

0

Le paludisme au Gabon est l’une des causes principales de mortalité chez les enfants et l’une des principales causes de morbité chez les femmes enceintes. Et à travers le monde, cette maladie est le troisième problème de santé publique. Ce 27 avril, le Gabon a célébré la 15ème Journée mondiale de lutte contre le paludisme dont le thème était, << Innover pour réduire la charge du paludisme et sauve des vies >>.

 

En termes de statistiques obtenues en 2020, il est clairement établi que le paludisme est un fléau au Gabon. Il est la première cause de consultation, d’hospitalisation et de décès tout âge confondu. Et non pas seulement des enfants de 0 à 5 ans ou des femmes enceintes. Le paludisme sévit à tout âge. C’est la première cause de consultation dans notre pays.

Les chiffres divulgués par les structures du ministère de la Santé et celles du privées en 2020 ne sont faits pour s réjouir. Il montrent qu’il y a beaucoup à faire. Le paludisme près de 130.000, de 25000 cas d’hospitalisations et à peu près 100.000 journées d’hospitalisations.

L’innovation c’est le maître mot dans la thématique de cette année,<<Innover pour réduire la charges du palu et sauver des vies>>. <<Vous en avez certainement entendu parler, l’innovation c’est l’utilisation à grande échelle du vaccin LTSS pour vacciner les enfants de moins 5 ans et les protéger parce que ce sont eux qui ont le plus lourd fardeau dans cette pandémie>> a assuré, le représentant du représentant de l’OMS au Gabon, Dr Inoua Aboubacar.

Le paludisme constitue le premier point de dépense de la Santé, soit 25 milliards de francs CFA pour prendre en charge cette maladie. Le coût élevé de la prise en charge de cette maladie par l’État a conduit le ministère de la Santé à élaborer en partenariat avec l’OMS les comptes nationaux de la Santé.

Il est à noter que ce vaccin a été largement utilisé dans d’autres pays du continent, le Ghana, le Malawi et le Kenya. Aujourd’hui, l’OMS suggère à tous les États de déployer le vaccin massivement pour protéger les enfants.

KED/DTV202

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 + 16 =