Journée mondiale de l’environnement 2021: “Réimaginer. Recréer. Restaurer.”

0

L’émergence de la COVID-19 a également montré à quel point les conséquences de la perte d’écosystèmes peuvent être désastreuses. En réduisant la superficie de l’habitat naturel des animaux, nous avons créé des conditions idéales pour la propagation des agents pathogènes, dont les coronavirus. Face à ces défis, la Journée mondiale de l’environnement se concentre sur la restauration des écosystèmes et son thème est “Réimaginer. Recréer. Restaurer.”

 

La restauration des écosystèmes consiste à prévenir, à stopper et à inverser ces dommages – pour passer de l’exploitation de la nature à sa guérison. Cette Journée mondiale de l’environnement donnera le coup d’envoi de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes, une mission mondiale visant à faire revivre des milliards d’hectares, des forêts aux terres agricoles, du sommet des montagnes aux profondeurs de la mer. Ce n’est qu’avec des écosystèmes sains que nous pourrons améliorer les moyens de subsistance des populations, lutter contre le changement climatique et stopper l’effondrement de la biodiversité.

La Journée mondiale de l’environnement 2021, dont le Pakistan est le pays hôte cette année pour les célébrations officielles, appelle à une action urgente pour relancer nos écosystèmes endommagés. Des forêts aux tourbières en passant par les côtes, nous dépendons tous d’écosystèmes sains pour notre survie. Les écosystèmes sont définis comme l’interaction entre les organismes vivants – plantes, animaux, personnes – et leur environnement. Cela inclut la nature, mais aussi les systèmes créés par l’homme, comme les villes ou les exploitations agricoles.

La restauration des écosystèmes est une entreprise mondiale à grande échelle. Il s’agit de restaurer des milliards d’hectares de terres, une superficie supérieure à celle de la Chine ou des États-Unis, afin que les populations aient accès à la nourriture, à l’eau potable et aux emplois. Il s’agit de ramener des plantes et des animaux au bord de l’extinction, des sommets des montagnes aux profondeurs de la mer. Mais cela inclut également les nombreuses petites actions que chacun peut entreprendre, chaque jour : faire pousser des arbres, verdir nos villes, réaménager nos jardins ou nettoyer les déchets le long des rivières et des côtes.

La restauration des écosystèmes présente des avantages considérables pour les populations. Pour chaque dollar investi dans la restauration, on peut s’attendre à un retour sur investissement d’au moins sept à trente dollars pour la société. La restauration crée également des emplois dans les zones rurales où ils sont le plus nécessaires.

Certains pays ont déjà investi dans la restauration dans le cadre de leurs stratégies pour rebondir après la COVID-19. D’autres se tournent vers la restauration pour les aider à s’adapter à un climat qui change déjà.

 

Avec ONU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =