« La pollution de l’air a contribué à l’apparition de 3,2 millions de nouveaux cas de diabète dans le monde en 2016 »

0

C’est en tout cas ce que révèle une récente étude américaine  publiée récemment dans la revue ‘’ The Lancet Planetary Health’’, la pollution serait la cause d’un diabète sur 7.

 

« La pollution de l’air a contribué à  l’apparition de 3,2 millions de nouveaux cas de diabète dans le monde en 2016, ce qui représente environ 14% de tous les nouveaux cas de diabète de type 2 dans le monde cette année-là », conclut l’étude. Autre  information  effrayante, 8,2 millions d’années de vie en bonne santé ont été perdues en 2016 en raison du diabète lié à la pollution.

D’après les chercheurs américains, la pollution réduit la production d’insuline et provoque des inflammations, ce qui empêche le corps de convertir le glucose du sang en énergie.

« C’est important car beaucoup de lobbies économiques affirment que les niveaux actuels (de rejets de polluants dans l’atmosphère autorisés) sont trop stricts et devraient être relevés. Des preuves montrent que ces niveaux actuels ne sont toujours pas suffisamment sains et doivent être abaissés », estime le professeur de médecine Ziyad Al-Aly, un des auteurs de l’étude.

Par ailleurs, la part de diabètes dus à l’air pollué est estimée comme plus forte dans des pays où la réglementation est moins stricte et moins bien respectée, comme l’Inde, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’Afghanistan et le Guyana. Sont cités en exemple à l’inverse “des pays plus riches tels que la France, la Finlande et l’Islande”.

 

Avec 2M

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 10 =