Musique : Mory Kanté le ” griot électrique” n’est plus

0

La musique africain à nouveau frappé par un deuil. L’artiste musicien guinéen, Mory Kanté s’est éteint ce 22 mai à Konakry à l’âge de 70 à l’hôpital sinonguineen.Les larmes et le deuil, au domicile du défunt musicien.

 

Sa mort est le résultat de problèmes de santé non traités, a déclaré Balla Kanté.”Il souffrait de maladies chroniques et se rendait souvent en France pour se faire soigner, mais cela n’était plus possible avec le coronavirus”, a-t-il déclaré.”Nous avons vu son état se détériorer rapidement, mais j’ai quand même été surpris car il avait déjà connu des moments bien pires auparavant”.

Kante est surtout connu pour sa chanson “Yeke Yeke”, qui a connu un énorme succès en Afrique avant de devenir numéro un dans plusieurs pays européens en 1988.

La clef d’un tel succès ? Fondre les mélodies traditionnelles dans les rythmes modernes, selon Téné Kaba, journaliste musicale. « Il a été celui qui s’est imposé pour valoriser cette culture qui est la culture guinéenne, qui est la tradition guinéenne, mais il l’a mélangée avec d’autres rythmes. »

Les ténors de la musique guinéenne se sont succédés ce vendredi pour présenter leurs condoléances à la famille. Sékou Diabaté, le guitariste et leader du mythique orchestre Bembeya. « Le travail qui a été fait a été vraiment bien fait. Musicalement, il a le mérite, il a la voix.»
GM/DTV2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 × 6 =