Organisation de jeunesse : PAYNCOP Gabon présenté aux différents partenaires

0

L’UNESCO a récemment organisé la cérémonie de présentation officielle de la coordination nationale gabonaise du Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la Paix (PAYNCOP Gabon), à la Maison des Nations Unies à l’ensemble de ses partenaires.

Ce réseau de jeunes est une organisation non gouvernementale continentale, dont le Gabon abrite le Siège social.  Soulignons que le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (PAYNCOP) a été officialisé à l’occasion de la tenue du Forum panafricain « La jeunesse africaine et le défi de la promotion d’une culture de la paix », lors du  forum organisé à Libreville, du 11 au 13 décembre 2014, sous le haut patronage du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à l’initiative conjointe de la Commission nationale gabonaise pour l’UNESCO et de la Fondation Omar Bongo Ondimba pour la paix, la science, la culture et l’environnement, avec le soutien et la participation de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) et de l’Union africaine (UA).

Le PAYNCOP a pour vocation de mobiliser et de fédérer la jeunesse africaine en vue de la promotion d’une culture de la paix et de la non-violence sur le continent. En vue de son implantation dans les différents pays du continent, le PAYNCOP a envisagé, dans ses textes fondateurs, la constitution de coordinations nationales. C’est ainsi que celle du Gabon a vu le jour le 23 février 2019, avec le soutien de l’UNESCO, lors d’une assemblée générale constitutive.

En sa qualité de chef du bureau et représentant de l’UNESCO au Gabon,  Vincenzo Fazzino a fait la présentation de la coordination aux autres membres de la maison des nations unies au Gabon, notamment au coordonnateur résident du système des Nations unies au Gabon, Stephen Jackson. Avant toute chose, monsieur Vincenzo Fazzino a rendu hommage à monsieur Karim un des porteurs du projet portant création du PAYNCOP au Gabon décédé dans le crash du Boeing survenu en Ethiopie récemment. Il a également salué les efforts consentis par ces jeunes regroupés au sein de cette structure de manière bénévole. Il a souligné que le rôle du PAYNCOP c’est sortir la jeunesse de l’esprit  de l’État providence qui l’a toujours animé.

Lors de cette présentation la secrétaire permanente, Sveltan Adah Mendome est revenue sur l’historique de la structure et exposé le travail qui sera présenté par le Gabon à la biennal de Luanda en Angola en septembre 2019. Et elle n’a pas hésité à rappeler que le statut juridique n’a pas évolué 5 ans après sa création. Une situation qui expose le Gabon à la perte de son siège permanent.

De son côté, le coordonnateur national,  Jerry Bibang a présenté 4 axes stratégiques sur lesquels va surfer celle-ci. Il s’agit : Axe stratégique 1 : objectif général vulgarisation du PAYNCoP GABON ; axe stratégique 2 : objectif général promouvoir la culture de la paix ; axe stratégique 3 : objectif général vulgariser la Résolution 2250 auprès des jeunes ; axe stratégique 4 : Objectif général: Transformer le PAYNCOP en entreprise sociale.  Lui aussi revenu sur la reconnaissance juridique du PAYNCOP sur le plan national. Ce qui est fixé comme le premier objectif spécifique des huit points spécifiques de la structure dont il a la charge qui compte 43 membres pour l’instant sur les 55 que  doit compter la coordination nationale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 − 14 =