Prix «Champions de la Terre » 2018: un président de la République et un Première ministre parmi les lauréats cette année

0

Six des plus grands acteurs pour la protection de l’environnement du monde seront récompensés aujourd’hui par le prix « Champions de la Terre », la distinction environnementale la plus prestigieuse remise par l’ONU. Les lauréats de cette année sont récompensés pour leurs efforts courageux, novateurs et infatigables pour relever certains des défis environnementaux les plus urgents de notre époque. Les lauréats du prix des champions de la terre 2018 sont :

  • Joan Carling, récompensée pour l’ensemble de ses travaux. Elle est l’une des défenseurs des droits environnementaux et des peuples autochtones les plus illustre au monde. Joan Carling a toujours été à l’avant-garde des problématiques relatives au conflit de l’utilisation des terres et de la protection de l’environnement depuis plus de 20 ans. Son combat infatigable et désintéressé pour l’environnement, a fait d’elle un modèle pour les peuples et des communautés du monde entier.
  • Beyond Meat et Impossible Foods, conjointement récompensés dans la catégorie « science et innovation » pour l’élaboration révolutionnaire d’un aliment à base de plantes qui pourrait servir d’alternative populaire à la consommation de bœuf ainsi que pour leurs efforts visant à sensibiliser les consommateurs aux choix écologiques qu’ils peuvent adopter.
  • Emmanuel Macron, Président de la République française et Narendra Modi, Premier Ministre indien, récompensés dans la catégorie « leadership dans l’élaboration des politiques » pour leur travail de pionniers dans la défense de l’Alliance solaire internationale et la promotion de nouveaux domaines de coopération en matière d’environnement : le Pacte mondial pour l’environnement initié par Emmanuel Macron et l’engagement sans précédent de Narendra Modi pour l’élimination de tous les plastiques à usage unique en Inde d’ici 2022.
  • Le programme de revitalisation rurale verte du Zhejiang en Chinerécompensé dans la catégorie « inspiration et action » pour avoir transformé une zone de fleuves et de ruisseaux autrefois fortement polluée dans la province du Zhejiang, en Chine orientale. Ce programme d’éco-restauration particulièrement réussi est la preuve que le développement de l’économie et de l’environnement doit être mené en harmonie.
  • L’aéroport international de Cochin, récompensé dans la catégorie « vision entrepreneuriale » pour son exemplarité dans l’utilisation de l’énergie durable. L’aéroport de Cochin démontre que notre réseau mondial en pleine expansion peut contribuer à la protection de l’environnement. Alors que le rythme de croissance de la société continue de s’accélérer, le premier aéroport au monde entièrement alimenté par énergie solaire est la preuve que les activités commerciales respectueuses de l’environnement sont profitables à l’économie.

« Dans un monde d’incertitude, cela est certain : pour relever les défis extraordinaires auxquels notre monde est confronté aujourd’hui nous aurons besoin de talents hors du commun ainsi que des idées nouvelle et audacieuses », a déclaré Erik Solheim, responsable d’ONU Environnement. « Les Prix Champions de la Terre et Jeunes Champions de la Terre” récompensent les personnes qui n’ont pas peur d’explorer des territoires inconnus ou d’être la voix des sans voix. Les lauréats de cette année participent à changer notre monde d’aujourd’hui pour un avenir meilleur. »

Les prix seront décernés lors de la cérémonie de gala des Champions de la Terre organisée à New York, en marge de la 73ème Assemblée générale des Nations Unies. La cérémonie, animée par l’acteur, célébrité et activiste environnemental Alec Baldwin, rassemblera un échantillon représentatif de leaders internationaux et de personnalités d’influence qui célébreront l’élan pour le changement et pour la défense de notre planète.

Le prix « Champions de la Terre » est la plus récompense environnementale la plus prestigieuse de l’ONU, honorant des personnalités exceptionnelles des secteurs public et privé et de la société civile, dont les actions ont des effets positifs et transformateurs pour l’environnement. Les lauréats des années précédentes comptent : Afroz Shah, qui a dirigé le plus grand nettoyage de plage au monde (2016), le Président rwandais Paul Kagame (2016), l’ancien vice-président américain Al Gore (2007), Boyan Slat (2014), le scientifique et explorateur Bertrand Piccard et le développeur de Google Earth, Brian McClendon (2013).

Sept pionniers de l’environnement âgés de 18 à 30 ans seront également récompensés par le prix « Jeunes champions de la Terre » saluant leurs projets ambitieux pour la restauration et la protection de l’environnement à l’occasion de cet événement.

 

Avec ONU Environnement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 ⁄ 2 =