Production d’huile de palme durable : la plateforme APOI Gabon en voie de redynamisation

0
Photo de famille des participants après l'ouverture des travaux. @durabletv

A l’initiative de la Direction Générale de l’Agriculture en partenariat avec Brainforest et le WWF Gabon,  Libreville abrite pendant deux jours (du 3 au 4 décembre 19), un atelier de « Redynamisation de la plateforme nationale pour l’huile de palme  durable au Gabon ». Mise en place en 2018, les différents acteurs de cette structure vont évaluer les capacités et les besoins de la plateforme en vue d’identifier des actions concrètes  pouvant contribuer à sa consolidation et à son institutionnalisation dans un avenir proche.

 

A l’instar des 9 autres pays membres de l’Initiative pour l’huile de palme en Afrique (African Palm Oil Initiative-APOI), une plateforme multi acteurs a été mise en place au Gabon avec pour missions de faciliter la mise en œuvre de l’initiative APOI au niveau national, de donner les grandes orientations et conduire un plaidoyer pour le développement d’une filière agroindustrielle d’huile de palme responsable. L’APOI de la Tropical Forest Alliance (TFA) est une initiative qui a pour but de soutenir la production d’une huile de palme durable, respectueuse de l’environnement et des droits sociaux, avec un faible impact sur les forêts tropicales d’Afrique Occidentale et Centrale.

Une phase des travaux. @durabletv

« Lorsque la question de l’agro-industrie du palmier à huile commence à être  d’actualité au Gabon, il n’existait aucune plateforme qui permettait à l’ensemble des acteurs de se retrouver. Donc, la plateforme nationale APOI va répondre à ce besoin. C’est-à-dire, un cadre de concertation dans lequel tous les acteurs se retrouvent pour discuter autour des avancées en matière de production d’huile de palme durable. Malheureusement, cela fait près de deux ans que la plateforme existe et on a observé comme un relâchement. Il était donc important de convoquer toutes les parties prenantes (l’administration, le secteur privé, la société civile, institut de recherche, personnes ressources, etc.) pour rendre cette plateforme plus dynamique et opérationnelle. L’idée est de remettre ensemble toutes les parties pour voir dans quelle mesure tendre vers  quelque chose qui permette à la plateforme de rester active sur le long terme. Et surtout proposer des choses concrètes au gouvernement et au secteur privé pour l’amélioration de la gouvernance dans l’agro-industrie de l’huile de palme » a expliqué Ida Navratilova Oye Obame, Chargée du Suivi-Evaluation à Brainforest, Facilitateur APOI.

Ida Navratilova Oye Obame, Chargée du Suivi-Evaluation à Brainforest, Facilitateur APOI.@durabletv

Pour Max-Auguste Oussou, Directeur général de l’Agriculture, l’APOI « constitue pour nous un outil de soutien à la mise en œuvre du plan opérationnel Gabon vert, composante essentielle du Plan Stratégique Gabon Emergent et des engagements vis-à-vis des diverses conventions internationales dont notre pays est signataire […] Dans cet esprit, la Direction générale de l’Agriculture, point focal de l’APOI s’est engagé à formaliser la plateforme non seulement dans le cadre de l’APOI, mais surtout pour disposer d’une instance de gouvernance, une force de proposition qui contribue au développement durable de l’Afrique ».

Max-Auguste Oussou, Directeur général de l’Agriculture. @durabletv

Sur la formalisation de l’APOI-Gabon, Max-Auguste Oussou a déclaré qu’un projet d’arrêté a été transmis aux autorités. L’atelier est aussi un moyen de les interpeller sur la question. Cette rencontre donnera aussi l’occasion aux parties prenantes du secteur, de préparer l’exécution d’autres activités du plan d’action APOI, notamment la prise en compte des Hautes Valeurs de Conservation (HVC) dans la réglementation nationale. Les travaux de cet atelier ont démarré par la présentation d’Eugène Ndong Ndoutoume, Responsable Business et Biodiversité WWF-Gabon sur le Rappel des objectifs de l’atelier et  Bilan de la plateforme APOI.

DO/DTV2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 + 8 =