Programme ECOFAC6 : Dotation de nouvelles infrastructures au parc national de la Lopé

0

Le Programme ECOFAC6 a récemment effectué une mission sur le terrain du côté du parc national de la Lopé. L’objectif, de cette mission était de présenter les réalisations de ce Programme, notamment la réhabilitation des infrastructures, le support aux éco-gardes et à la conservation, la lutte anti-braconnage et la contribution à l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

 

La mission du Programme ECOFAC6 qui s’est déroulée du 9 au 12 octobre dernier au parc national de la Lopé a été bénéfique pour l’ensemble des agents du parc, ainsi que pour le parc lui-même. Cette initiative conjointe entre l’Union Européenne et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), vient de livrer des premières réalisations encourageantes dans le cadre de la protection de l’environnement.

Il faut rappeler que cette zone est classé au patrimoine mondial de l’Humanité, le Parc National de la Lopé vient de subir une cure de jouvence avec notamment la réhabilitation des infrastructures, le support aux éco-gardes et à la conservation, la lutte anti-braconnage, et une contribution majeure à l’amélioration des conditions de vie des populations locales, notamment autour de la relation homme-faune.

Les éco-gardes en situation sur le chantier du pont en construction sur le parc national de la Lopé.

Entre la construction de nouvelles routes, la construction ou la réhabilitation de 5 ponts pour faciliter le travail des éco-gardes, la construction ou la réfection de 21 maisons pour les éco-gardes et les populations locales ou encore la mise en place d’un atelier de menuiserie avec du personnel recruté dans les villages du parc et un garage, c’est une véritable ambition qui vient d’être matérialisée dans le cadre de ce programme.

Outre cela, à travers la construction de barrières électriques contre les éléphants, le programme ECOFAC6 vient d’offrir une véritable bouffée d’oxygène aux populations locales. On notera enfin, que dans le cadre de ses réalisations, le Programme a permis de multiplier par 4 le nombre d’éco–gardes à la Lopé, en les faisant passer de 11 en 2017 à 45 éco–gardes, dans l’optique d’améliorer le travail effectué sur ce site incontournable.

Avec gabonmediatime.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 × 27 =