Protection de la Nature: la coopération entre le Gabon et les États-Unis au beau fixe

0

Dans le cadre de la visite officielle du Secrétaire d’Etat adjointe des Etats-Unis, Wendy Sherman, le ministre Délégué auprès du ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des terres, M. Stéphane Bonda, a fait visiter l’Arboretum Raponda Walker (ARW) et les nombreuses espèces qui la composent.

 

« J’espère que cet instant en forêt vous a donné une idée de l’exceptionnelle richesse de la forêt gabonaise. Le choix du circuit de la visite, notamment le passage devant un Okoumé, n’est pas fortuit. L’Okoumé est une espèce à croissance rapide et l’essence phare de production exploitée durablement dans notre pays. Comme vous avez pu le constater, sa résine sert à la fabrication de torche indigène », a déclaré le Ministre Délégué, M. Stéphane Bonda.

Photo de famille des officiels au sein de l’arboretum Raponda Walker.

Ce fut l’occasion pour le Ministre Délégué de rappeler les actions fortes menées par le Président de la République, telle que celle portant sur la création de la Zone économique spéciale (ZES) pour renforcer la gestion durable de nos forêts: « Située hors de Libreville, la ZES de Nkok, opérationnelle depuis 2015, a été créée sous l’impulsion du Président de la République SE. Ali Bongo Ondimba, l’un des chefs d’Etat les plus fortement engagé pour la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. De plus, elle compte un cluster dédié à la transformation de bois et une salle d’exposition des meubles Made in Gabon », a-t-il indiqué.

La visite en forêt a été suivie d’une réunion stratégique à la Direction Technique de l’ANPN qui avait pour objectif de promouvoir les actions menées par le Gabon en faveur de préservation de l’environnement et en vue d’intensifier la coopération bilatérale en la matière :

« Le Gabon est un leader mondial en matière de changement climatique et de préservation de ses forêts, et les États-Unis sont fiers de travailler en étroite collaboration sur ces questions. Depuis 20 ans, nous nous associons à travers le Partenariat pour les forêts du bassin du Congo (PFBC) pour préserver et protéger les forêts gabonaise et au-delà. Notre coopération continue. Elle est vitale pour nos objectifs communs », a déclaré la Secrétaire d’État adjoint des États-Unis, Wendy Sherman.

Les États-Unis se réjouissent de continuer à travailler en étroite collaboration avec le Gabon notamment lors de la 27e Conférence internationale sur le climat (COP 27) qui se tiendra en Égypte plus tard cette année.

 

Avec le Ministère

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =