Quinzaine des Nations unies au Gabon: place à la commémoration des 73 ans d’existence de l’entité onusiènne

0
Dr. Jean Delors Biyoghe Bi Ntougou, le Chargé de la Coordination du Système des Actions au PNUD.

Prévue pour être célébrée tous les 24 octobre de chaque année, la célébration de la Journée des Nations unies s’est faite en différé compte tenu des élections législatives et locales qui se sont déroulés au cours du mois octobre 2018. La quinzaine des Nations unies pour le Développement durable au Gabon se poursuit. Après la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida le 3 décembre dernier, et la Journée internationale du volontariat le 5 décembre  2018.

 

Le  11 décembre dernier  a eu lieu à Libreville, la cérémonie officielle de la célébration de la Journée des Nations unies. Une célébration qui fait suite au 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), qui a été célébré par la Commission nationale des Droits de l’homme, le 10 décembre 2018 à Libreville, autour d’une conférence-débat sur la question de la Dignité humaine. Elle s’est tenue sous l’égide du système des Nations unies. Rappelons que l’ONU a été créée quelques mois après la fin de la seconde guerre mondiale, le 24 octobre 1945 et prend le relais de la Société Des Nations, par la ratification de la Charte des Nations Unies par les 51 États fondateurs.

Cette cérémonie officielle de célébration de la Journée des Nations unie a permis au Coordonnateur Résident du Système des Nations unies au Gabon Stephen Jackson, de dire comment la coordination entend travailler  au Gabon désormais. « A partir du 1er janvier, les Nations unies, et l’ONU au Gabon en particulier sont  déterminés d’opérer d’une manière nouvelle et encore plus unifiée. Nous avons besoin de notre énorme diversité d’agences  pour vous aider à couvrir l’énorme éventail que représente les ODD ».

Un bref bilan des 69 projets menés au Gabon, ce qui rentre dans le cadre de l’accord de coopération signé avec l’Etat gabonais  en 2017 pour la période 2018-2022, a identifié un certain nombre d’activités dans le cadre d’assistance au développement du Gabon. Ces activités s’articulent autour de quatre grands effets ; il y a la gouvernance, la croissance diversifiée, le développement inclusif et le développement durable. Ces quatre axes d’activités des Nations ont permis de réaliser plusieurs grandes activités, il y a eu l’opérationnalisation de six unités sanitaires de  bases à travers le Gabon.

Concernant, l’exemple de de l’hôpital de NKembo peut être cité en termes de structures rendu opérationnel par le système des Nations unies au Gabon. « Nous avons pu permettre à cette institution qui depuis 15 ans n’avait plus une seule goutte d’eau, d’avoir un plan d’adduction d’eau potable qui permet à 300 personnes par jour d’en bénéficier. Je pense qu’à ce niveau, je peux m’arrêter là », a déclaré le Chargé de la Coordination du Système des Actions  Dr.  Delors Biyoghe Bi Ntougou.

Les Nations unies ont reconnu la volonté du gouvernement gabonais à  vouloir améliorer les services qui concernent l’accès à l’eau potable, à l’énergie etc. Mais l’organisation internationale reconnait tout de même, que le Gabon reste confronté aux problèmes liés depuis 2015 à la chute du cours des matières premières telles que le pétrole dont le prix à régresser.

 

DTV 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =