Sambas professionnels : hommage à Pape Diouf un homme fidèle à ses engagements

0

La 7è édition du séminaire de renforcement des capacités ” Les Sambas professionnels” s’est ouverte ce lundi 05 juillet à Libreville. Cette 7è édition revêt plusieurs particularités. Ces particularités sont l’ hommage rendu au parrain de la 4è édition, Pape Diouf disparu en 2020 touché par le Covid-19, la présence d’un des proches de Pape Diouf. Il y aussi que depuis sa création c’est seconde fois qu’une femme est marraine. Après Christine Kelly, il revient à Joëlle Ndong d’être marraine de la 7è édition. ” Je me suis dit de là où il nous regarde il doit être content (…) ” a assuré Joëlle Ndong. Aujourd’hui, ce séminaire professionnel compte 1000 participants formés, renforcés au Gabon et d’ailleurs.

 

 

Après 6 éditions, ” Les Sambas professionnels” ne sont presque plus à présenter. Mais, ils reste une plate-forme pleine de surprises pour tous ces participants.

Marrainée par Joëlle Ndong,  cette 7è édition rend un hommage mérité à celui qui a cru ce projet dès le départ lorsqu’il lui a été présenté la marraine 2021. Et il est devenu un ambassadeur particulier de l’événement. Et pour cela, un documentaire lui est dédié ” Pape Diouf et les sambas professionnels”. Un documentaire qui retrace le séjour de l’illustre disparu; décédé en mars 2020 suite une infection au Covid-19.

Le séminaire, 8 ateliers sont prévus pour les 5 jours requis à l’événement. On peut noter atelier lié au développement personnel dirigé par Sylvaire Boussamba; Comment atteindre l’indépendance financière, Ricardo Kaniama; les métiers du sport: marketing sportif, Mekan Magassouba, l’atelier lié au cinéma animé par Serge Abessolo et Vane Mabadi et bien d’autres.

En terme de chiffres, les sambas professionnels compte à ce jour 1000 participants qui ont été formés, renforcés toutes catégories confondues; étudiants, professionnels, chômeurs. Des personnes venues du Gabon et d’ailleurs sur le continent. Pour cette année 35 partenaires prennent part à l’événement, ainsi que 12 panelistes de renom.

Pour sa part la promotrice, Josiane Matené a salué l’ensemble de ses partenaires. Les partenaires techniques et médias sans qui selon elle rien aurait été possible, Sobraga, le Lycée Michel Dirat, Canal+, Canal+ University. ” Je tiens à remercier nos partenaires de bases. Notamment, Sobraga et canal. Mais aussi les médias. Un merci particulier pour le travail extraordinaire que vous faîtes.

Présente depuis le début de l’aventure, Joëlle Ndong la marraine de cette édition s’est réjoui du choix porté sur elle bien que le fardeau soit lourd à porter. ” Lorsqu’on m’a proposé d’être la marraine de cette édition. Moi avec ma modestie, j’ai dit wahou porter une 7è édition comme ça. Pour rendre hommage à ce grand Pape, je vais le faire. Parce que je suis sûre que de là où il nous regarde, il doit être content. Il doit se dire finalement, eh ben Joëlle c’est toi m’a embarqué dans cette aventure. Donc c’est à toi d’assumer cette édition hommage” a-t-elle expliqué.

 

Venu du Sénégal, Koume, ami de longue date de feu Pape Diouf, il s’ est exprimé au nom de la famille du défunt. Il a remercier notamment l’ONG les Sambas Labs pour l’hommage rendu à l’epoux, au père et l’ami disparu brutalement le 31 mars 2020. Emporté par le Covid-19. Moralité, intégrité, fidélité sont les qualificatifs qui ont caractérisé la vie de Pape Diouf partout où il a foulé le sol sur le continent et même en Europe. ” Après avoir été un journaliste reconnu, après avoir été un agent de joueurs apprécié. Le peuple sénégalais, les africain en général étaient fiers de lui et le lui manifestaient bien” à déclaré Koume.

 

GM/DTV2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 − 8 =