Sambas Professionnels : Manu Dibango, parrain de la 5e édition !

0

La rencontre d’échange de compétences professionnelles aura bien lieu cette année encore. Les dates ont récemment été données en conférence de presse, du 3 au 8 septembre prochain au Complexe Michel Dirat de Libreville. Cette édition aura pour parrain, une image de marque : le célèbre  saxophoniste Manu Dibango.

 

Selon les organisateurs la rencontre dénommée Les Sambas Professionnels, est  « un entreprenariat social parce que c’est leur part de contribution dans le développement du pays, conscients que l’Etat ne peut pas tout faire ». Une expression est récurrente « la crise ».  Est-ce parce qu’il y la crise que les gens ne doivent pas se former se sont-ils posés la question, d’où la continuité des sambas professionnels.

Les organisateurs répondant aux questions de la presse@durabletv

Destinés aux jeunes entrepreneurs, mais aussi aux professionnels qui voudraient renforcer leurs capacités  dans le domaine où ils exercent.  Il y a des jeunes qui s’identifient souvent  à des professionnels, considérés comme des modèles de réussite. Les Sambas Professionnels offre l’opportunité à ces derniers de bénéficier de leurs différentes expériences. C’est en ce sens que plusieurs ateliers sont disponibles : audiovisuel et réalisation pour les jeunes qui s’intéressent à la réalisation des clips vidéos ; développement personnel et leadership ;  Il y a l’atelier médias, sport et production ; atelier culture et enjeu du développement ; reconversion sportive pour ne citer que ceux-là sur les 10 ateliers prévus. Il faut dire qu’une des nouveautés de cette édition est que l’atelier développement personnel et leadership sera ouvert à tous les participants.

Une vue de la presse présente.

450 jeunes ont déjà été formés dans le cadre de ce programme depuis première édition a affirmé Josiane Maténé.  « Ce sont plusieurs familles impactés par les sambas professionnels ». Selon elle,  des discussions sont en train d’être menées avec plusieurs pays du continent pour que soit exporté ce programme unique sur le continent, hors du Gabon. C’est le 4 septembre début les formations avec la remise des kits aux différents participants avant de commencer.

Sylvère Boussamba,  coach en développement personnel et leadership : « Pour arriver à évoluer dans la vie, il faut certainement avoir un peu de sagesse. Il faut aussi avoir de la connaissance. La connaissance on va en acquérir, mais la sagesse aussi c’est l’expérience d’autres personnes. Et cette brochette de personnes choisies va nous permettre de gagner du temps (…) il y a énormément de professionnels à ces ateliers qui vont arriver y participer, on va dire des apprenants. Partager, échanger avec eux des connaissances. C’est un environnement très, très riche. Vraiment je vous invite toute personne qui a envie de faire un bond en avant dans des projets professionnels ou des projets de vie ».

 

DTV 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 ⁄ 3 =