Santé : Botosso reçoit son don trimestriel

0

L’entreprise Gabon Advance Wood (GAW), a récemment remis d’un lot de médicament, au dispensaire de Botosso, village du département de la Lébombi-Léyou (Moanda), dans la province du Haut-Ogooué.

 

C’est en présence du préfet de la localité de la ville de Moanda, du président du conseil départemental ainsi que celles des représentants des Eaux et Forêts et des auxiliaires de commandements.

Ce qu’il faut savoir c’est que ce lot de médicaments est estimé à 1 million de francs CFA qui a été remis au dispensaire de Botosso.

L’entreprise, Gabon Advance Wood (GAW) est filiale du groupe GSEZ, spécialisée dans l’exploitation forestière, entre autres dans la coupe du bois, marque par cet acte sa culture d’entreprise citoyenne.

Au terme des travaux de réhabilitation lancé en 2021, s’en est suivi l’équipement. Dès lors, chaque trimestre un don de médicaments est fait au dispensaire afin de permettre à la communauté de Botosso d’accéder aisément aux soins.

« C’est dans ce cadre que nous avons pensé à faire à nouveau ce don de médicament pour accompagner les populations. Ce don est constitué de médicaments pour traiter divers pathologies, notamment les mots de tête, le paludisme, les maux de ventre, des diarrhées et autres. Ces médicaments sont là pour les populations et nous vous appelons en faire un bon usage », a-t-il déclaré le représentant de GAW, Richard Serge Baleme.

Le préfet de Moanda, François Ntoutoume Essone, qui a réceptionné le don avant de le remettre au représentant du dispensaire, s’est dit très heureux de voir que les différents partenariats entre l’Etat et les entreprises portait du fruit.

« L’Etat accompagne les entreprises et les entreprises accompagnent l’Etat. Et c’est dans ce cadre-là, que les entreprises, dans leur plan social prévoient des actions pour les populations. Je tiens à vous dire merci, d’avoir pensé au regroupement de Ndjangatébé, précisément à Botosso’ », a indiqué le préfet.

De nombreux autres projets développés par les villageois, rentrants dans le cadre défini par les dispositions légales du code forestier, ont été réalisés. Chiffrés à plus de 41 millions, il s’agit de pompes hydrauliques, des châteaux d’eau, des cases d’écoutes, des constructions de maisons et bien d’autres.

L’entreprise a aussi offert 230 chaises à un autre village, Magnima, répondant ainsi à un projet qui lui avait été soumis par les villageois.

AO avec AGP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =