Sommet sur la biodiversité : le Pape François appelle la communauté internationale à « réparer la Terre »

0

Dans un message diffusé à l’occasion de la Journée de la prière pour la sauvegarde de la Création, mardi 1er septembre, le pape François constate que « nos styles de vie poussent la planète au-delà de ses limites ». Il exhorte la communauté internationale à collaborer pour que le Sommet sur la biodiversité, organisé en mai 2021, en Chine, « constitue un tournant ».

 

Nos styles de vie poussent la planète au-delà de ses limites. C’est un appel à réparer la Terre qu’a lancé le pape François, mardi 1er septembre, à l’occasion de la Journée de la prière pour la sauvegarde de la Création. La création gémit, alerte-t-il, un peu plus de cinq ans après la publication de son encyclique sur l’écologie, Laudato si’, le 24 mai 2015. Puis d’un recueil de ses déclarations aux éditions Salvator, en 2019.

La pandémie mondiale du virus Covid-19 a conduit à redécouvrir des styles de vie plus simples et plus durables, écrit le pape. La crise sanitaire constitue un carrefour. Elle a fait découvrir de nouvelles façons de vivre, explique-t-il. Il a été possible de constater comment la Terre réussit à se reprendre si nous lui permettons de se reposer.

Un moment décisif sur lequel l’humanité doit s’appuyer pour supprimer de nos économies les aspects non essentiels et nocifs, et donner vie à des modalités fructueuses de commerce, de production et de transport de biens.

Il faut protéger les communautés autochtones contre les compagnies, surtout multinationales », qui font dans les pays moins développés ce qu’elles ne peuvent dans les pays qui apportent le capital Le pape invite pour ce faire à « consolider les législations nationales et internationales ».

 

Avec Ouest France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =