Sommet sur l’économie de la faune : les communautés s’allient pour la conservation

0

Quatre chefs d’État, des dizaines de représentants de communautés et de dirigeants du secteur privé se sont réunis cette semaine lors du tout premier sommet africain sur l’économie de la vie sauvage aux Chutes Victoria, au Zimbabwe, objectif discuter de l’avenir de la faune du contient.

 

Actuellement, de nombreuses espèces sont en danger d’instinction, en raison de la dégradation de la nature et des conflits entre les êtres humains et la faune. Cette situation semble ne plus laisser aucun chef d’Etat ni de gouvernement insensible sur le continent.

C’est pour cette raison que plus de 40 représentants des communautés ont mis au point une déclaration appelant à un New Deal intégrant les communautés locales au cœur de la conservation. Les participants à cette rencontre y ont convenu de placer la vie sauvage et la conservation au centre du développement économique, de faire des communautés les Co-investisseurs de l’économie de la vie sauvage du continent.

Aux côtés des communautés et du secteur privé, ils ont discuté de manière à bâtir une économie durable de la faune.

« Pour la première fois en Afrique, nous mettons la faune au centre du développement économique et les personnes », a soutient Joyce Msuya la directrice exécutive adjointe du Programme des Nations Unies pour l’environnement au niveau  de la sous-secrétaire général. « Dirigeons-nous dans la même direction et avançons, tout le monde a un rôle à jouer. Allons-y ! », a-t-elle ajouté.

GM/DTV 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 8 =