Technologies émergentes: une opportunité professionnelle pour les jeunes gabonais

0

 Du 27 au 30 juin 2019  l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) organise un atelier de sensibilisation et de formation des acteurs du numérique aux technologies émergentes. Un atelier qui rentre dans le cadre de son Programme « Accompagnement à la formation numérique ». Une organisation qui se fait en partenariat avec l’Organisation francophone des entreprises innovantes (OFEI), cet atelier de formation est un enjeu sur les enjeux et l’appropriation des technologies émergentes.

Axé sur l’appropriation des opportunités liées au développement du marché des données numérique massives, l’atelier a pour objectif de permettre à une trentaine acteurs gabonais du numérique, sélectionnés à l’issue d’un appel à candidature, de projeter leur avenir professionnel dans un ce nouveau cadre mondial induit par la transformation numérique.

Le contexte est que ces ateliers de formation sur les enjeux et les appropriations des technologies émergentes s’inscrivent dans le cadre du quadriennum 2019-2022 de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il propose de mettre en œuvre le Programme « Accompagnement à la transformation numérique » en son extrant «Les jeunes professionnels du numérique ciblés sont formés, sensibilisés pour une meilleure appropriation des technologies émergentes (intelligente artificielle, chaine de bloc, mégas données, etc.) du service du développement ».

C’est à e titre que la Direction de la Francophonie économique et numérique (DFEN), en lien avec les Bureaux régionaux concernés, organise dans différentes régions de la Francophonie, une série de formations axées sur l’appropriation des opportunités liées au développement du marché des données numérique massives (Big data). Elles sont appelées à considérablement impacter les interactions de l’humanité avec la machine modifiant les modes de vie de façon inédite.

Parmi les résultats visés et indicateurs, il y a que la formation dispensera des enseignements sur la connaissance, les usages et opportunités économiques offertes par l’essor du marché des données corrélé à celui de l’intelligence artificielle. Et à l’issue de la session, les participants auront une meilleures connaissance des tendances fortes du marché mondiale des données, savoir comment adapter ces opportunités au contexte locaux de leurs pays, mais aussi envisager la conception de plans d’affaires autour des projets de gestion de données massives afin de mieux embrasser des métiers du domaine.  Il y a également qu’un total minimum de 180 bénéficiaires, soit 30 par pays, sélectionnés auront été sensibilisés et formés sur les enjeux des technologies émergentes et leurs potentiel économiques dans les contextes locaux.

En 2019 ledit atelier sera déployé par l’OIF sur 5 autres pays que le Gabon, (Togo, Madagascar, Sénégal, Roumanie et l’Egypte). Et les acteurs cibles sont les femmes et les hommes âgés de 18 à 35 ans. Et  le taux de 30% des effectifs féminin est attendu. Et cet événement qui va se dérouler du 27 au 30 mai 2019, est placé sous le patronage du ministère de la Communication, de l’Economie numérique.

GM/DTV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 − 11 =